avatar

La vie des pauvres comme si vous y étiez.

Voilà ce que je propose de découvrir via le contenu de mon assiette. Les gens se demandent parfois comment se débrouillent les « exclus de la société », comme ils les appellent. Soyons charitable et essayons de satisfaire leur curiosité ethnologique. Qui sait ? Peut-être qu’un jour mon expérience pourrait leur être utile.

J’ai le souvenir du témoignage d’un cadre au chômage depuis deux ans. Le pire pour lui était de manger du porc et du riz tous les jours par manque d’argent. Quelle drôle d’idée !

La cuisine de pauvre est évidemment une cuisine économique à base de produits 1er prix, de promotions et d’aide alimentaire. Mais on peut lui adjoindre une pincée d’imagination et de débrouillardise pour échapper à l’ennui et la morosité. L’être humain est doué de la faculté d’adaptation. Profitons-en …

Bienvenue à vous dans la cuisine de Ciorane la pauvresse !