jardini_reL’aide alimentaire, c’est bien. L’aide alimentaire, c’est bon. La première affirmation est vraie, la seconde pas toujours.

Exemple du jour : la jardinière de légumes au saumon. La photo ne rend pas grâce au produit. En réalité, le contenu de la boîte est compact, marronnasse, et son odeur….une véritable infection olfactive. En fait, on dirait la gamelle du chat de ma voisine quand elle lui donne de la pâté au poisson.

Bref, il va falloir sortir la panoplie de camouflage organoleptique : oignon, ail, concentré de tomate, épices. Les oignons étaient à 1,29€ les 5 kg en tête de gondole, l’ail vendu à 2€/kg par un petit producteur sur une brocante en automne. J’y ai fait mes réserves de l’hiver. Le concentré de tomate n’est pas terrible au sortir de la boîte. Mais cuisiné, il perd sa saveur acide et métallique. Et à 0,96€ les 12 lors de l’opération Gros volumes-Petits prix de l’hyper du coin, j’en ai pris pour un an…Quant aux épices, je les achète en sachets de 50 ou 100g chez un marocain qui se décarcasse plus que Ducros. C’est plus économique et bien plus parfumé.

sauce

On part donc sur une sauce tomate/camouflage. Faire revenir les oignons, l’ail dans une poêle, ajouter le concentré, des épices (ici céleri en poudre, cumin). Mouiller de 2 boîtes d’eau et oublier à feu doux sous un couvercle durant 5 à 10mn.

Pendant ce temps, verser le contenu de la boîte de jardinière dans une passoire et laisser sous le jet d’eau chaude pour éliminer le maximum de sauce et donc de mauvais goût.

Bien égoutter et réchauffer dans la sauce tomate.

assiette2

Eh bien, ma foi, le résultat est au-dessus de mes espérances. Certes, ce n’est pas délicieux mais quand même mangeable. C’est pas mal la technique du camouflage !

Mais vous qui n’avez pas de jardinière de légumes au saumon dans votre cuisine, réjouissez-vous et savourez votre chance et votre prochain repas.