Le Maroilles est un fromage qui sent. Qui pue, même, soyons francs. Quand on le passe au four, la maison embaume les vieilles chaussettes durant 24h. Et pourtant, son goût est si fin, si doux.....Pas du tout comme les pieds qui ont traîné dans les vieilles chaussettes ! Son association avec des pommes de terre est parfaite. Un bon plat bien roboratif pour une soirée fraîche.

Voici donc la version de la tartiflette au Maroilles :

gratin

Ingrédients : pommes de terre, un Maroilles de 125g, oignon, ail.

Tout d'abord, coupez en tranches les pommes de terre. A la mandoline, c'est plus rapide !

mandoline

Les cuire à l'eau.

pommes

Pendant ce temps, émincer l'oignon et le faire fondre à feu doux.

Puis,découvrir le Maroilles :

maroilles

Bon, d'accord, mon Maroilles est un peu pâlot. Et oui, la qualité des 1ers prix n'est pas terrible...Mais comme, j'enlève la croûte, le dommage est moindre. Pour ce faire, je gratte le fromage avec un couteau à la lame lisse. Sous un filet d'eau chaude, la tâche est plus aisée. Puis, on le coupe en tranches :

maroilles

Couchez pommes de terre et oignon cuits au fond d'un plat en terre avec quelques gousses d'ail écrasées. Recouvrez de poivre.

pommes

Puis des tranches de fromage :

pomme

Quelques minutes sous le grill du four suffisent à sublimer le parfum du Maroilles et nous offre un gratin de pommes de terre succulent sous sa croûte dorée.

tartiflette

tartiflette

Le Maroilles, en fondant, s'insinue entre les tranches de pommes de terre, les enrobe de sa saveur à la fois douce et pleine de caractère. Aucun autre fromage n'apporte ce crémeux, ni gras, ni lourd, cette onctuosité et ce goût si fin ... inimitable. J'adore !

Evidemment, vous pouvez enrichir ce plat de lardons, crème fraîche, vin blanc et autres gourmandises mais ce n'est guère utile, je trouve que le Maroilles se suffit à lui-même. Oui, je l'avoue, je suis amoureuse de ce fromage en cuisine...