Le nom de cette recette n'est certes guère poétique mais il reflète bien ce qu'est ma cuisine, c'est à dire comment se régaler en dépensant peu. Si vous voulez, je l'enrobe d'autres qualificatifs. Voici donc le pralin aux flocons d'avoine, sésame et amande.

pralin_pas_cher

En fait, l'idée a germé en découvrant sur Avocat & Chocolat le pralin croustillant pistache, amande, flocons d'avoine et sucre complet. Cette recette me semblait géniale de simplicité et de gourmandise. Seulement, les pistaches sont hors de prix et les amandes ne valent guère mieux. Je me languissais donc ....

Heureusement, j'ai déniché dans un boui-boui des amandes entières un peu abîmées vendues moitié prix et surtout hier, en ajoutant du gomasio dans mon guacamole, l'illumination m'est venue : le sésame, oui, voilà la clef d'un pralin délicieux et économique.

Ingrédients : 2 volumes de flocons d'avoine, 1 de sucre, 1/2 de cassonade belge pour le parfum, 1 de graines de sésame, 1 d'amandes concassées

Mettre tous ces ingrédients dans une poêle à feu moyen en remuant sans aucun arrêt. Peu à peu, le sucre se caramélise et enrobe les autres éléments. Une délicieuse odeur chaude et puissante embaume la cuisine. C'est une merveille qui me rappelle la préparation du gomasio-maison.

Quand le pralin est prêt, surtout, le le touchez pas, ne le goûtez pas ! Le caramel est brûlant (170°C), faites attention.

Dans une belle et grande cuisine, on verse ce pralin sur une plaque de marbre huilée ou une feuille de silicone. Rien de tout cela chez moi, vous imaginez. Alors, j'ai utilisé la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Impeccable et on peut même le réutiliser après.

Après refroidissement, le pralin se détache en paillettes croustillantes que l'on peut employer telles quelles.

pralin_avoine_sesame

Ou si l'on préfère, les passer au mortier :

pralin_mortier

pralin_au_mortier

J'adore ce pralin croustillant qui craque délicieusement sous la dent, charmant le palais de toutes ses saveurs gourmandes. Juste une cuiller et une simple crème devient royale. Bref, ce pralin croustillant sera à mes desserts ce que le gomasio est à mes plats salés, la touche exquise qui réhausse le plaisir.