Certains seront déçus par cette recette, je le crains fort. Avec un tel titre, ils s'attendent sans doute à découvrir une sauce bolognaise originale et créative avec du boeuf de Kobe, de la fève tonka ou de la salsepareille. Hélas,  ma sauce bolognaise améliorée est faite de steak haché surgelé basique avec quelques os déjà rongés :

casserole_de_pauvresse
Pas très glamour, la casserole d'une pauvresse !

Que voulez-vous, on ne peut pas manger des cheesecakes de rêve tous les jours. En tout cas, pas chez moi...

Je récapitule la recette de la bolognaise économique que j'avais déjà donnée pour la moussaka du pauvre : steak haché surgelé, oignon, ail, carotte selon disponibilité, concentré de tomate car moins cher que les tomates fraîches.

L'idée du jour est de faire revenir dans la casserole en début de cuisson quelques os récupérés d'un repas précédent. Ici, ce sont les restes d'un ragoût d'agneau (j'ai donc parfumé la sauce avec de la sauge car je trouve qu'elle s'accorde particulièrement bien avec l'agneau). On peut prendre des os de côtelette, les reliefs d'un barbecue, etc. C'est encore mieux s'il y a encore un peu de viande accrochée sur l'os.

En fin de cuisson, on racle bien les os pour ne rien perdre et on obtient ainsi une sauce bolognaise pleine de saveur et bien meilleure qu'avec un bouillon-cube plein de sel.

Je m'en suis servie pour parfumer des haricots blancs en boîte.

haricots_blancs_bolognaise