Ah, les bettes de Tante Alberte ! Insipides, elles surnageaient dans une sauce blanche pleine d'eau, une horreur. Elles m'ont totalement dégoûtée de ce légume, je n'en mangeais plus depuis des décennies.

 

Et puis, il a suffit d'une pièce de 1€. C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup, ça veut dire une botte de 2kg de blettes trouvée sur une brocante. Je n'ai pu résister. Le souvenir de Tante Alberte sous le tapis et me voilà revenue avec mes bettes.

Bon, maintenant il va falloir trouver une manière sympathique de les accommoder. Et c'est là qu'intervient le

Wasabi :

wasabi

Mais qu'est-ce donc ? Un condiment japonais utilisé pour relever les sushi. C'est tout ce que j'en sais. Je n'en avais jamais goûté mais ai acheté ce tube lors d'une opération de mon hypermarché pour le Nouvel An chinois (le marketing a l'esprit large en géographie : Chine, Japon, Inde, pas de différence). Allez, soyons fous et utilisons donc ce wasabi pour donner du pep's à ces blettes. Pauvre Tante Alberte ! Heureusement qu'elle est partie pour le repos éternel sinon elle en serait toute secouée.

Tout d'abord, épluchez les bettes en séparant feuilles et côtes :

cotes_de_blettes         feuilles_de_bettes

J'ai gardé les feuilles de côté pour d'autres recettes qui viendront et j'ai coupé les côtes en fins tronçons. Tante Alberte m'ayant définitivement fâchée avec la cuisson de ce légume à l'eau, je les ai cuites à l'étuvée. C'est à dire dans une cuiller d'huile d'olive et un peu d'eau si nécessaire et à couvert, 15 mn suffisent.

Ensuite, un peu de crème fraîche à faire réduire, une cuiller à café environ de wasabi ,selon l'envie, et ... je change d'avis sur les blettes :

blettes_au_wasabi

Les blettes cuites de cette façon ne gardent pas ce goût d'eau fadasse. Elles deviennent tendres et délicieuses.

Le wasabi rappelle un peu la moutarde. C'est fort en bouche mais le goût est plus riche, plus subtil et plus végétal aussi. Avec la douceur de la crème fraîche, c'est une belle alliance.  Une sauce onctueuse aux légers reflets verts, un délice des yeux et des papilles.

Vous n'aimiez pas les bettes d'antan ? Revisitez-les façon world cuisine, vous les adorerez.