Quand je vais dans un hypermarché, je fais toujours le tour du rayon fruits et légumes afin de traquer les bonnes affaires. Car elles se cachent parfois, les coquines ! C'est ainsi que j'ai découvert l'autre jour des artichauts poivrade à 0,99€/kg. Et comme en plus, ils sont légers, j'en ai eu 7 pour 0,68€. Une bonne occasion de goûter ce légume que je n'avais jamais mangé.

Partie sur ma lancée, j'en ai fait deux recettes.

Artichauts poivrade au fromage :

artichaut_au_maroilles_

Artichauts poivrade marinés :

artichauts_en_marinade

Comme je suis ignare en la matière, j'ai cherché sur le net comment préparer ces petits artichauts violets. Et comme souvent, je n'en ai fait qu'à ma tête. Hélas, j'ai remarqué que pas mal de sudistes lisent ce blog. Je crains les représailles. Il se pourrait bien que le général Lee m'oblige à manger 3 oignons crus en pénitence...

Tant pis, passons outre que je vous raconte comment j'ai procédé. J'ai pris les artichauts un par un. J'ai laissé 2 - 3cm de queue que j'ai épluché puis j'ai cassé les petites feuilles trop vertes et dures.

Ensuite, c'est là que ça se gâte et que je quitte les chemins balisés, il faut "tourner" les artichauts. C'est à dire couper au couteau le haut des feuilles, une par une. Les feuilles étaient trop molles, mon couteau ne coupait rien, j'ai donc fait cela au ciseau à la va comme j'te pousse. Et le toupet des feuilles du haut, je l'ai décapité avec un grand couteau.

Coupage en 4 de l'artichaut qui permet d'enlever facilement le foin avec la pointe d'un économe. Après, la règle exige que l'on frotte les morceaux avec du citron pour qu'ils ne noircissent pas. Ou, à la rigueur, on les plonge dans un saladier d'eau acidifiée par le jus d'un citron. Seulement, chez Ciorane la pauvresse, le citron, ça se mange et puis c'est tout. Pas de gâchis dans la cuisine de quat'sous !

Donc, j'ai préparé une sauteuse avec de l'huile d'olive, à feu moyen, où j'ai jeté au fur et à mesure les artichauts préparés et lavés. Des échalotes émincées, un verre de vin blanc, sel, poivre et un mijotage de 30 mn.

Une fois cuits, j'ai enlevé la moitié de ces artichauts pour les laisser mariner 24h avec de l'huile d'olive, du poivre et une volée de persil haché avant de servir :

artichauts_en_marinade_2

Et sur le reste des artichauts dans la sauteuse, j'ai déposé des lamelles de fromage, du Maroilles, cela va sans dire.

artichaut_au_maroilles_2

Ces artichauts poivrade, qu'ils soient chauds ou froids, sont délicieux mais je ne vous en dirai pas plus, le devoir m'appelle...

Tic-tac, tic-tac, le temps a passé, le devoir s'est tu et je peux enfin revenir à nos moutons poivrade. D'accord, ces deux recettes sont très bonnes mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Car la préparation, même si j'ai essayé de la simplifier au maximum, est tout de même assez longue.

En fait, ce fut une expérience plaisante mais je garderai les vrais artichauts, les gros. Parce que j'aime le plaisir gourmand de tirer ces grandes feuilles bien chaudes entre les dents après les avoir trempotées dans une sauce à la crème. Le plaisir de retirer le foin avec une cuiller et voir apparaître la chair nacrée du fond si doux en bouche.

Et puis, comme disait Coluche : "Les artichauts, c'est un vrai plat de pauvres. C'est le seul plat que quand t'as fini de manger, t'en as plus dans ton assiette que quand t'as commencé !"