Vous connaissez la litanie : "Tout augmente, ma pôv dame !" C'est sûr mais, d'un autre côté, je trouve que les promotions sont de plus en plus intéressantes, si on y regarde bien. Par exemple, les gambas congelées, je les déniche régulièrement à moitié prix en hypermarché. Pour 1€, on peut en avoir une dizaine dans l'assiette. Un beau plat de fête pour une pauvresse !

Gambas poêlées :

gambas_poelees

La photo est trompeuse, on dirait des crevettes mais ce sont bien des gambas, si, si, des sauvages même.

Pour la cuisson, la version habituelle demande de décortiquer à cru les bestioles, pour plus de facilité dans l'assiette. Mais n'oublions pas la gourmandise, que diable ! Parce que les gambas passées toutes nues dans la poêle, sauce ou pas sauce, se dessèchent, durcissent et franchement, ce n'est pas le top.

Vous vous en apercevez quand vous mangez pour la première fois des gambas poêlées entières. Elles sont alors tendres car cuites à l'étouffée dans leur carapace. Elles gardent ainsi toute leur saveur délicate. Des gambas pour gourmets, quoi !

Bon bien sûr, il y a la corvée de décortiquage dans l'assiette. Mais avec un coup de ciseaux préalable sous le ventre, elle est grandement  facilitée.

gambas_decoupe         gambas_decoupe_2

Donc, si pour vous aussi, le plaisir de manger est plus important que la rapidité à ingurgiter, suivez donc ce mode de préparation des gambas :

Dégelez les bestioles tout simplement dans l'évier, passez-les sous le robinet et incisez la carapace sous le ventre, de la queue à la tête. Jetez-les dans une poêle à feu vif avec de l'huile d'olive. Quand elles commencent à prendre de belles couleurs, retournez-les et après 2 ou 3 mn, ajoutez du sel et un hachis d'échalotes, ail, gingembre, etc....selon vos goûts et baissez le feu.

Perso, j'aime y ajouter des baies roses que j'écrase dans une soucoupe avec le dos d'une cuiller pour qu'elles exhalent tout leur parfum dans la poêle.

baies_rouges

Parmi les variantes, on peut flamber au pastis (délicieux !) ou ajouter de la crème fraîche pour une sauce onctueuse (dommage, y avait pas aujourd'hui, j'ai mis un peu de beurre à la place). Et en fin de cuisson, on saupoudre d'herbes hachées (persil, basilic, aneth, coriandre..., au choix).

gambas

Et voilà, la partie de plaisir peut commencer : lécher chaque carapace pour en enlever les aromates, enlever la tête, délivrer la chair de la gamba, la tremper dans le jus de cuisson et se régaler.

gambas_decortique

Voilà selon moi la meilleure manière de déguster des gambas. Bon, évidemment, évitez cette délicieuse recette lors d'une soirée séduction.

Quoique...

Si vous arrivez à suçoter vos gambas en regardant l'énergumène en face de vous droit dans les yeux, alors cette recette, c'est de la bombe pour vous mettre un homme dans la poche (ou ailleurs, c'est vous qui voyez l'usage que vous voulez en faire...).

Et si vous craignez d'être un peu trop timide pour ce faire, prévoyez un peu de vin blanc bien frais pour vous désinhiber quelque peu. A chaque fois que vous lècherez vos doigts pour saisir votre verre sans trop le salir, par le pied, il y en a qui risquent d'avoir chaud, très chaud...

Eh oui, ma pôv dame, avec le thermomètre qui dégringole, si on ne veut pas dépenser trop de gaz ou d'électricité en chauffage, il faut bien que l'on trouve d'autres méthodes plus économiques pour augmenter la température d'une pièce.