C'est un bricolage culinaire de dernière minute que je vous raconte là. Parce que les placards coquins ne contiennent pas toujours ce que l'on croit...

Cette semaine de vacances, l'étudiant qui me sert de fils était venu se reposer chez sa maman chérie et adorée (à défaut de l'entendre...). Sa soeur, végétarienne, a déjeuné ici un midi, accompagnée de son chéri.

Une heure avant le repas, me voilà dans la cuisine pour cuire le quinoa des galettes végétariennes prévues au menu et là, c'est le drame. Plus assez de graines, et pas de paquet en réserve, évidemment. Mais comment vais-je nourrir ces deux grands gaillards à table ?

Je cuis alors le quinoa disponible (1 volume de graines pour 2 d'eau). En fin de cuisson, j'ajoute dans la casserole du quinoa de l'eau que je laisse chauffer pour y faire gonfler de la semoule à couscous hors du feu, à couvert. Je transvase ensuite ce mélange dans un saladier pour le faire refroidir. J'incorpore alors quelques oeufs, de la crème fraîche (du lait aurait convenu aussi), de la chapelure (parce qu'un morceau de pain dur passait par là), sel, poivre, persil et hop, des petits tas de pâte qui se transforment en jolies galettes de quinoa et semoule :

galette_vegetarienne
Galettes végétariennes quinoa et semoule

Ces galettes végétariennes sont merveilleusement moelleuses et légères. L'ajout de la chapelure était donc une bonne idée. Et le mariage quinoa - couscous est plutôt sympa. Si les galettes végé évoquent pour vous une texture cartonneuse et étouffe-chrétien, essayez ce genre de mélange, il est parfait ... même pour des mangeurs de viande.