Quand on se balade dans la campagne du Nord en automne, on peut parfois découvrir au détour d'une route, un énorme tas de betteraves sucrières qui attendent le taxi pour la sucrerie voisine.

Et, je l'avoue, je suis celle ...

Qui a volé, a volé, a volé la bett'rave du paysan.

betterave_sucriere

Amusant, on dirait un caillou sur la photo. En fait, c'est une betterave conique, blanche. Comme il restait encore des kilomètres à parcourir (à pied, évidemment, je suis pauvresse...), j'en ai pris une petite, 800g. C'est facile à éplucher. La saveur est bien sûr très sucrée (20% de sucre, paraît-il) avec un goût moins terreux que la betterave rouge crue.

betterave_sucriere_nue

Mais arrivée à ce stade de l'expérimentation betteravière, je me suis retrouvée bien ennuyée. En effet, je me souvenais d'une vague histoire lue dans un bouquin qui racontait que les femmes du Nord, jadis, laissaient sur le coin de la cuisinière au charbon une casserole avec des morceaux de betterave sucrière et de l'eau ou du lait, je ne sais plus. Je pensais retrouver la recette sur internet. Que nenni ! Rien de rien !

J'ai parcouru des pages et des pages mais Google ne parle que de l'industrie sucrière. J'ai juste trouvé la recette du vin de betterave mais, moi, c'est à manger que je veux ! Donc, j'ai bricolé. Sachant que les Anglo-saxons font des gâteaux à la carotte, pourquoi pas à la betterave sucrière ? Mais en supprimant tout ajout de sucre, évidemment. Et voici le résultat :

Gâteau de betterave sucrière

gateau_betterave_

Ingrédients : 300g de betterave sucrière - 5 oeufs - 100g de beurre - 2 yaourts - 150g de farine - 1 sachet de levure - muscade - carvi - gingembre - graines de pavot.

Et me voilà encore bien ennuyée car normalement, pour un gâteau, je commence la préparation en travaillant le sucre avec le beurre ou les jaunes d'oeuf. Et ici, le sucre est caché dans la betterave. J'ai donc procédé ainsi :

J'ai mélangé les yaourts aux jaunes d'oeuf, ajouté le beurre fondu mais froid. Puis j'ai incorporé la farine, la levure, une cuiller à moka de muscade moulue, une à café de gingembre en poudre et une à soupe de carvi en poudre. J'ai mélangé cette pâte au morceau de betterave sucrière râpé comme une carotte et ajouté délicatement les blancs en neige. Hop dans le moule avec un saupoudrage de graines de pavot et cuisson au four 45mn à 180°C.

gateau_betterave_cuit

Franchement, j'ai été bluffée ! Ce gâteau, croustillant à l'extérieur, est tendre et moelleux à l'intérieur, quasiment fondant même. C'est sans doute dû à la grande quantité de betterave. Il est vraiment extra en bouche !

gateau_betterave_part

Quant au goût, contrairement à ce que l'on pourrait craindre, l'harmonie des saveurs n'est pas du tout discordante. Un léger goût de betterave qui s'avère peu sucré, un arrière-goût d'épices qui titillent les papilles et les graines de pavot qui craquent sous la dent en libérant leur parfum si subtil.

gateau_betterave_morceau

Comme quoi, le bonheur est dans le champ ... de betteraves.

EDIT : Et si vous voulez varier les plaisirs, je vous propose des cookies salés à la betterave sucrière.