Attention ! Ceci n'est pas une jolie terrine de poisson légère et aérienne à servir dans de la porcelaine de Limoges. Non, c'est du roboratif qui tient au corps, fait de pain rassis et de restes de poisson. De la vraie cuisine de pauvresse.

Pain de poisson

pain_de_poisson_tranche

Faites tremper un quignon de pain dur dans du lait froid. Perso, je mets la croûte aussi pour obtenir un pain de poisson couleur crème. Et c'est encore mieux, je trouve, avec du pain complet ou aux céréales comme ici.

Une fois bien ramolli, essorez fortement le pain entre vos doigts. Prenez alors à peu près le même volume de restes de poisson cuit (tout à fait au hasard, des carrés de poisson blanc congelé...) et hop, dans le bol du mixeur. Quand pain et poisson sont réduits en fines miettes, ajoutez des oeufs pour obtenir un mélange assez épais et compact.

Pour l'assaisonnement, c'est au goût de chacun. Pas besoin de saler (le pain l'est suffisamment). Du poivre, des épices (muscade, carvi, paprika, curry, etc), des herbes (persil, aneth, thym, etc), du concentré de tomate, des graines (sésame, pavot, tournesol, etc) ... tout est possible.

Versez ensuite le mélange dans un moule à cake beurré. S'il n'y a pas assez de pâte pour remplir le moule, pas de problème. Vous la tassez dans un coin, et ça tient bien, pour qu'elle atteigne le haut du moule même si ce n'est pas sur toute la longueur. Un pain trop plat sera trop sec.

Cuisson au four 180°C 25 à 35 mn suivant grosseur

pain_de_poisson
Amusant comme on dirait du vrai pain, non ?

Démoulez et mangez froid. Quoique chaud, ça peut plaire à certains.

Cette recette est idéale pour nourrir de bons appétits, faire manger du poisson à ceux qui n'aiment pas (je vous conseille alors l'ajout de concentré de tomate et/ou de curry), emporter à un pique-nique ou dans un bento. On le sert avec mayonnaise, sauce au yaourt ou autre sauce froide.