C'est sur le joli blog bricolo-poétique d'Akä, Du parti des mysotis, que je suis tombée sous le charme d'une photo de magret de canard séché maison. Découvrant que la recette était si simple à réaliser (il faut juste 5mn de préparation, un magret, du sel, du poivre et un réfrigérateur en état de marche), je n'ai pu y résister. Et voici, voilà le résultat :

magret_seche

Désirant mettre toutes les chances de mon côté et être sûre de moi, j'ai tout de même fait une recherche sur le net. C'est ainsi que j'ai trouvé le billet de Cuisine Campagne sur le sujet. L'avantage est qu'il date de septembre 2006, comporte plus de 200 commentaires et que Lilo y répond en long et en large à toutes les questions que les ignares comme moi peuvent se poser sur cette transformation étrange, pour ne pas dire quasiment magique à mes yeux.

Ingrédients : 1 magret de canard - 500g de gros sel - du poivre moulu.

Laissez macérer le magret dans le sel durant 12h. Enlevez les grains de sel à l'aide d'un torchon, frottez le magret de poivre, enveloppez-le d'un torchon et laissez sécher dans le bac à légumes du réfrigérateur 3 semaines.

Pour le canard, j'ai trouvé des magrets en promo par 3, soldés en plus à -50% pour cause de date de péremption à 3 jours. J'ai ainsi pu faire sécher 3 magrets d'un coup pour moins de 2€ pièce ! (un autre prix que les tranchettes de magret séché vendues dans mon hyper à 45 €/kg)

Afin d'économiser le sel, j'ai pris une terrine en terre rectangulaire où j'ai pu enfouir mes 3 magrets dans seulement 750g de sel, en veillant à bien les séparer par une couche de sel.

Quant au poivre, Lilo préconise une cuiller à soupe par magret. Perso, j'ai une quantité industrielle de poivre blanc en grains gratis (remboursé jadis par Ducros) et un (pseudo-vieux made in Taïwan) moulin à café mural recyclé en moulin à poivre très efficace. Je n'ai donc pas radiné sur la quantité et j'en ai généreusement frotté les magrets de tous côtés. Le poivre est antiseptique, plus il y en a, moins on risque les moisissures ai-je donc pensé.

L'hiver, je garde fruits et légumes au garage. Le bac à légumes du réfrigérateur étant donc vide, mes magrets ont pu y sécher à l'aise. Quand le bac est plein, comme les végétaux rejettent de l'eau, Lilo conseille de mettre le magret sur une des clayettes pour éviter les moisissures (je vous l'avais dit, Lilo répond dans ses commentaires à toutes les questions qui peuvent traverser l'esprit au sujet du séchage de magret).

Et 3 (longues...) semaines plus tard :

magret_seche_tranche

Vu la simplicité de préparation de ces magrets séchés et leur faible coût (quand on profite des promos), j'adopte la recette !