Toutes les chèvres de monsieur Seguin n'ont pas été dévorées par le loup. Non, il y en a une, plus moderne et aventureuse que les autres, qui s'en est allée prendre le TGV pour se retrouver dans le Nord, à Quesnoy-sur-Deûle :

ch_vre_1

Elle a élu domicile juste derrière l'église Saint-Michel, dans un jardin de ville donnant sur une petite rue qui descend vers la Deûle.

ch_vre_2

Elle me faisait rire, ainsi gruchée sur son mur de brique (et de broc...). Et, tout d'un coup, elle s'est mise à descendre en trottinant, le sabot bien agile. Tellement vite qu'à la photo suivante, elle était déjà dans son enclos !

ch_vre_3