Un biscuit végétalien, un biscuit pour les intolérants et les allergiques de tout poil (si vous choisissez une farine sans gluten) mais surtout (et c'est l'idée de départ suggérée par ma balance...) un biscuit de régime (ce qui ne veut pas dire un truc triste et sans goût !), sans oeuf, sans beurre ni aucune matière grasse, sans lait ni produit laitier, sans sucre ajouté.

Les cookies végétaliens de quat'sous

biscuits_sans_rien

Pour qu'ils ne ressemblent pas à des biscuits de prisonnier, j'ai remplacé beurre et oeuf par les éléments qu'on retrouve souvent dans les gâteaux végé et qui apportent du moelleux : banane, compote de pomme et fécule de maïs. J'ai évité le lait qui, je trouve, donne un côté pâteux aux biscuits. Et ensuite, j'ai mélangé tout cela dans mon chaudron dédié aux expériences culinaires.

Ingrédients pour 9 gros biscuits : 2 bananes bien mûres (220g) - 1 pot de compote de pomme (100g) - 50g de flocons d'avoine - 100g de farine - 20g de fécule de maïs (maïzena) - 1 cuiller à café de bicarbonate de soude (ou levure chimique)

Pour éviter la purée sans morceaux et sans charme, exit le mixeur, vive la fourchette pour écraser les bananes ! Incorporez la compote (qui peut être maison bien sûr), les flocons d'avoine, la farine et la fécule mélangées au bicarbonate. Vous obtenez une pâte plutôt molle dont vous faites choir 9 tas bouseux sur la plaque du four protégée par un papier-cuisson.

Cuisson au four à 180°C, 25 mn environ

biscuit_sans_rien

Les traînées marron sont dues, je pense, à la banane qui vire de couleur à la cuisson. Ce n'est pas très appétissant sur la photo mais, en vrai, on ne les remarque pas autant.

Les biscuits se décollent facilement du papier-cuisson. Leur texture est tendre et rappelle celle d'un pain, avec une croûte bien ferme. Leur goût ravira tous les amateurs de banane et les flocons d'avoine accentuent leur saveur rustique. Très peu sucrés, tout comme j'aime. Bref, je suis ravie de l'expérience ! Je la recommencerai bien volontiers en parfumant la pâte de cannelle ou gingembre, de pépites de chocolat, de raisins secs ou de noix mixées. Les variations possibles sont multiples.

Ceci étant, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Il ne s'agit nullement de petits gâteaux que l'on grignote avec gourmandise à l'heure du thé. Nous sommes loin ici des nuageux biscuits à la cuiller de Bec sucré Bec salé ou de la délicate dentelle croustillante d'avoine au caramel de lait de Cookéco. Non, les biscuits de quat'sous sont pour les quatre heures reconstituants. Deux ou trois au petit déjeuner et vous êtes calé jusqu'à midi. Idéal aussi pour les randonnées ou les après-midis de jardinage. C'est du biscuit nourrissant, ça, madame !

Il faut les manger lentement, bien les mâcher mais ils ne pèsent nullement sur l'estomac. Sans oeuf ni matière grasse, ils se digèrent sans encombre. Et surtout, la balance et les gentils zanimos vous remercieront...

Et si vous avez envie d'autres desserts "sans", voici le cake sans oeufs aux figues et abricots séchés et la crème au chocolat sans oeuf, ni farine, ni gélifiant.