J'adore les tomates ! Bien meilleures (et plus économiques !) à mon goût que les cerises, abricots et autres fruits d'été. C'est pour cette raison que je n'en mets jamais dans mes pains garnis, je préfère les manger crues à la croque au sel (sans sel pour ma part...). Le docteur Mabuse de la pâte de curry vert qui passait par là est d'ailleurs tout à fait d'accord avec moi.

Pain garni à la pâte de curry vert

pain_garni_curry_vert

Les pains fourrés façon italienne vous lassent ? Essayez donc la version thaï à la pâte de curry vert, vous m'en direz des nouvelles !

La base en est bien sûr une pâte à pain classique levée enrichie d'une cuillerée d'huile d'olive. Vous l'étalez finement en un grand rectangle. Tartinez de pâte de curry vert, plus ou moins selon votre résistance au piment. Adoucissez de crème fraîche, parsemez de morceaux de chèvre frais ou autre fromage, d'olives noires dénoyautées, de tranches de bacon déchirées (plus économique que le jambon fumé et guère moins savoureux une fois cuit) et d'herbes fraîches ou sèches (le jardin m'a fourni thym, sarriette, romarin et marjolaine).

Ce que vous obtenez alors ressemble fort à une pizza crue rectangulaire. Roulez alors la pâte en un gros boudin, fermez bien les bords et empruntez son scalpel au docteur Mabuse pour quelques entailles. L'avantage de rouler la pâte garnie plutôt que de la plier en deux pour un gros chausson est que l'on peut ainsi garnir généreusement le pain sans risquer des déchirures malheureuses.

Enfournez 20mn à 200°C et 20 mn à 180°C.

pain_garni_cuit

Ce pain garni aux saveurs épicées est aussi bon tiède que froid. On peut l'accompagner d'une salade verte ou d'une ratatouille estivale. Perso, c'est avec une tomate dans le plus simple appareil que je le préfère :

tomate