Ah, la magie de l'agar-agar ! J'étais partie pour une petite terrine de sardines à l'huile et voilà que je découvre une autre recette de rillettes de poisson moelleuses et light. Tout cela grâce au comportement si insolite de l'agar-agar. Enfin, si on y pense bien, ce n'est guère étonnant qu'une algue s'entende bien avec un poisson...

Terrine de sardines à l'huile à l'agar-agar

terrine_sardine_coupe

Pour cette terrine, j'ai donc égoutté ma boîte de sardines à l'huile, enlevé les éléments pas trop comestibles à mon goût et j'ai vaguement écrasé les petits poissons à la fourchette. Pour la saveur, la couleur et le plaisir du croquant, j'ai rajouté à cette purée persil haché, ciboulette ciselée, piment rouge émincé et graines de sésame grillées.

Puis, lorgnant sans vergogne du côté de mon minestrone froid, j'ai réitéré le coup de l'infusion d'herbes du jardin en y dissolvant, une fois refroidie, de la poudre d'agar-agar à raison d' 1g pour 20cl de liquide. On fait bouillir une minute et il ne reste plus qu'à verser sur la purée de sardine dans une petite terrine individuelle. On laisse figer à température ambiante, passage au réfrigérateur et on sert avec quelques quenelles de fromage frais ou de labneh.

C'est à ce moment que je me suis aperçue qu'écrasée à la fourchette, une tranche de cette terrine donnait une jolie tartinade moelleuse de sardine :

rillette_sardine

C'est tout l'avantage de l'agar-agar qui, remué une fois figé, s'aquatise délicatement, ce que ne fera jamais la gelée de gélatine animale qui reste désespérément ferme et solide quand on la tripote. Et mélangé au fromage frais, voilà donc des rillettes de sardines onctueuses grâce à l'agar-agar mais légères, légères...

rillette_sardine_pain

Et si la gelée vous laisse de glace, réchauffez-vous donc les papilles avec des rillettes de sardines au camembert !