Hormis pommes et bananes, je n'achète guère de fruits frais. Trop chers ou trop fades, quand ce n'est pas les deux à la fois. Je ne crois pas être la seule à avoir fait ce choix. C'est pourquoi je fus ravie ce soir qu'on me donne une barquette de prunes du jardin de Josiane (Vous ne la connaissez pas ? Moi non plus mais je la remercie). De jolies reines-claudes mûries au soleil du Nord qui feront bien deux recettes pour nourrir ce blog.

Crumble de reines-claudes

crumble_prune

Préparation des prunes : Dénoyautez-les, sucrez et saupoudrez de maïzena (fécule de maïs), genre 1 cuillère à café par personne. Cela permet de transformer le jus des fruits trop juteux en un délicieux sirop sans y mettre trop de sucre (et promis, ça ne donne pas un goût crayeux au crumble). Pour booster la saveur des reines-claudes, ajoutez un peu d'arôme de fleur d'oranger et quelques raisins secs.

Pâte à crumble : 60 g de beurre mou - 20 g de sucre (ou plus...) - 30 g d'amandes en poudre - 100 g de farine. Mélangez le tout en une pâte sableuse dont vous recouvrez les reines-claudes.

Cuisson au four 200°C environ 25mn

crumble_prune_raisin

Ces photos prises rapidos au soleil couchant ne rendent guère hommage à la recette mais le plaisir de la dégustation fut heureusement plus agréable que la présentation. Reines-claudes et fleur d'oranger font merveille ensemble, surtout avec le contrepoint plus sucré des raisins secs. Le jus sirupeux des fruits donne une petite sauce acidulée qui réveille délicieusement la croûte à la fois fondante et croustillante de ce crumble enchanteur. En fait, c'est bon les fruits cuisinés !