Depuis des années je fais moi-même mon gomasio maison. Ce mélange de graines de sésame grillées et de sel marin est tout bonnement irrésistible. Quand on l'a goûté, on ne peut que l'adopter. Et pour varier les plaisirs, je viens de découvrir une version sans sel mais aux algues de ce condiment japonais sur le blog vegan absolutely green :

Le Gomasio au Wakamé

gamasio_wakame_japon

Ingrédients : 1 volume d'algues Wakamé - 3 volumes de graines de sésame.

Suivant à la lettre les indications, j'ai fait sécher mes algues déjà déshydratées 10 mn au four à 170°C (évidemment, j'ai profité pour cela de la chaleur résiduelle du four après la cuisson d'un plat). Pendant ce temps, j'ai grillé les graines de sésame comme pour le gomasio classique. Ensuite, il ne reste plus qu'à piler le tout au mortier ou, pour les tout-électrique, au mixeur.

gamasio_wakame

Perso, je trouve que ce gomasio au wakamé garde fortement le goût marin de l'algue. Cela n'a pas gêné ma fille qui l'a goûté carrément à la petite cuillère. Je préfère ce condiment au caractère bien trempé avec des produits qui sauront lui résister comme des haricots blancs, du chou vert ou des champignons. Contrairement au gomasio classique qui s'accorde avec tous les plats, je lui éviterai la fréquentation d'une petite salade verte, une assiette de pâtes au beurre ou une soupe de tomates. Enfin, en cuisine comme ailleurs, chacun fait c'qui lui plaît, plaît, plaît...

Pour les bouches sucrées, je rappelle dans la famille gomasio ce fils indigne qui a renié son ascendance marine pour frayer honteusement avec le pralin : le gomasio sucré qui apportera un croquant gourmand (et économique !) à tous vos desserts.