Une crème onctueuse parfumée à la chicorée, des speculoos croquants surmontés de dés de betterave sucrière caramélisés, voilà toute en saveurs du Nord, une succulente...

Ch'ti verrine à la chicorée, betterave sucrière et speculoos

verrine_du_nord

Si la betterave sucrière ne se promène pas au bord des routes dans votre région, vous pouvez la remplacer par une pomme. D'ailleurs, les pommiers ne manquent pas dans le Nord.

Quant à la chicorée, pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une racine qu'on ajoute, enfin qu'on ajoutait traditionnellement dans le filtre à café. Je n'apprécie déjà pas beaucoup le café mais avec de la chicorée, c'est vraiment de l'cherloute (café de bonne soeur, en français dans le texte). Pour se diversifier, Leroux (ce n'est même pas de la pub puisque cette société familiale de ch'Nord commercialise 96% de la chicorée pure en France) propose une forme liquide pour aromatiser plats et desserts. Dans le Nord, elle est en vente partout. Ailleurs...

Le goût est caramélisé, légèrement amer et change agréablement des parfums habituels.

chicoree

Il est grand temps de passer à la recette !

Crème à la chicorée : 1/2 l de lait - 1 oeuf - 50 g de sucre - 1 cuillère à soupe de fécule de maïs - 1 ou 2 de chicorée liquide

Mélangez vigoureusement l'oeuf et le sucre. Incorporez la chicorée, la fécule puis le lait. Laissez cuire à feu doux 5 mn. Versez au fond des verrines et laissez refroidir.

Avant de servir, recouvrez cette crème à la chicorée de speculoos grossièrement émiettés et de dés de betterave sucrière (ou de pomme) cuite à l'eau puis dorée dans une poêle avec du beurre.

Un conseil de gourmande : c'est sans doute moins présentable mais bien meilleur, ma foi, de mélanger toutes les couches de la verrine. Les saveurs, les consistances s'opposent en bouche, se mêlent et s'épousent. Un ineffable plaisir rustique...

verrine_du_nord_melange