Une soupe qui change de l'ordinaire, parfaite pour oublier le vent froid de l'automne ... et faire plaisir à Mamapasta qui était curieuse de la recette ...

soupe_cacahuetes

C'est une recette tirée du livre de cuisine ch'ti où j'avais trouvé les patacons. A première vue l'Ouganda peut sembler fort loin d'ici mais le Nord est depuis longtemps une terre d'accueil et nombre d'africains y vivent, tout au moins dans la métropole lilloise. C'est donc une recette du Nord d'adoption.

recette_soupe_cacahuetes

Bon, en fait, je n'ai pas vraiment suivi la recette à la lettre et j'ai procédé à quelques ajustements.  Tout d'abord, il faut attraper Cacahuète :

2009_038_copie

Je plaisante bien sûr ! Même si elle est noire, cette jeune chatte n'a jamais vu l'Ouganda. Elle vit actuellement dans un famille d'accueil à Lille mais ce petit appartement en centre-ville n'est pas le terrain de jeu idéal pour un chat. Vous ne trouvez pas qu'elle serait plus heureuse à jouer avec les feuilles mortes dans un jardin plutôt qu'un sac plastique et un lapin en peluche ?

juillet_2009_215

Si vous êtes du côté de Lille et désirez faire le bonheur de Cacahuète, n'hésitez pas ! Elle a deux ans, elle est pucée, stérilisée, vaccinée et hyper-câline comme souvent les chats abandonnés.

Bon, revenons aux vraies cacahuètes. Donc, j'ai choisi des cacahuètes salées pour apéritif, le moins cher. J'en ai mis moins que dans la recette et je les ai juste fait sauter dans une passoire pour éliminer le gros du sel. Aussi bien, la soupe doit être salée.

Après passage au mixeur électrique, il restait des petits grains qui se sentent sous la dent mais, moi, j'aime bien les morceaux. Je les ai fait chauffer dans de l'eau, rajouté un oignon et de l'ail hachés eux aussi, puis 1 cuillerée à soupe de poudre de tomate. Aussi bien, en Afrique Noire, d'après ce que le net m'en a dit, c'est souvent sous cette forme plus pratique en pays chauds qu'on consomme les tomates.

Le tout a bouilli à feu doux 30 mn. Je pense qu'on aurait pu mixer une nouvelle fois pour une soupe plus lisse mais j'apprécie assez les aspérités en bouche.

Cette soupe est étonnante car on n'y distingue pas les différentes saveurs et on ne sait pas ce que l'on mange. Bah oui, je n'avais pas mis assez de cacahuètes, la poudre de tomate n'a pas totalement le goût de la tomate et l'oignon se noie dans ce mélange. Mais c'est très agréable et surtout fort réconfortant !