Le riz violet du Laos rapporté par ma soeurette Cioranette a une consistance disons spéciale, un mélange de grains gluants et croquants. Suivant la suggestion d'une lectrice, je l'ai cuisiné en risotto et ce mode de cuisson l'améliore grandement, je trouve.

Risotto violet

risotto_violet

C'était la version nature avec juste un mouillage au bouillon. Voici le risotto amélioré avec (trop de) crème fraîche et fromage râpé :

risotto_violet_laos

Le riz violet cuit de cette manière est à la fois moins gluant et moins croquant et donc plus engageant. Je le referai avec oignons et légumes, ce sera encore mieux.

Et la recette ? Ben non, aujourd'hui, c'est service minimum. Un service de pauvresse, quoi !