Pour les pressés, allons directement aux conclusions de l'expérience :

Ma casserole en inox était totalement brûlée, cramée, avec du noir sur les parois intérieures et même sous le couvercle. Elle est maintenant nickel grâce au produit pour lave-vaisselle, d'une efficacité irréprochable avec juste un peu d'huile de coude (30 mn de bouillonnement doux avec un peu d'eau, 30 mn d'infusion et on frotte). L'eau de Javel est à proscrire, elle risque d'attaquer l'inox (mais elle est parfaite pour les casseroles émaillées). Quant au bicarbonate de soude, il est écolo mais trop ramollo pour ce genre de problème.

Et maintenant, pour ceux qui ont le temps, rions des mésaventures de Ciorane la pauvresse :

Ce soir-là, j'avais envie d'un Yogi Tea. J'avais donc mis à chauffer un bon litre d'eau sous son couvercle avec les épices et j'étais partie vaquer à mes occupations. Une heure quarante plus tard, j'avais soif, j'entre dans la cuisine pour un verre d'eau et là, c'est le drame ! Une fumée âcre et épaisse me prend à la gorge, me piquant les yeux. Même sans avoir bu mon Yogi Tea (et pour cause !), je reste zen, ferme le gaz, ouvre la fenêtre et résiste au réflexe stupide de verser de l'eau dans la casserole cramée, l'énorme choc thermique ne risquant pas de plaire au métal.

Pendant que la cuisine aérait et que la casserole refroidissait à son rythme, je m'en fus voir ce que Google  proposait. Certains ont essayé avec succès l'eau de Javel pour ce genre d'incident mais d'autres criaient au danger : attention, la Javel ronge l'inox ! Bon, je n'ai jamais saisi toutes les subtilités de la chimie mais je me méfie de ses effets délétères donc pas de Javel dans ma casserole brûlée. J'ai essayé avec le bicarbonate de soude, ça n'a rien donné. Et comme il se faisait tard, je suis partie me coucher et faire de beaux rêves de batteries de casseroles étincelantes.

Le lendemain matin, je me levai déçue, les lutins de la cuisine n'avaient pas réussi à nettoyer durant la nuit ma casserole cramée (ils n'avaient pas fait non plus le reste de la vaisselle, les feignasses !). J'essayai donc le troisième truc trouvé sur le net, le produit pour lave-vaisselle. La pauvresse n'a pas de lave-vaisselle mais j'avais profité jadis d'une opération "Votre premier achat 100% remboursé" sur un flacon de Calgonit liquide pensant que ça peut toujours servir. La preuve !

J'en ai donc versé une couche au fond de la casserole brûlée avec 2 cm d'eau d'eau. J'ai recouvert du couvercle brûlé lui aussi et j'ai laissé bouillir à feu doux 30 mn. Après 30 mn supplémentaires de repos, j'ai enfilé mes gants en caoutchouc (le produit pour lave-vaisselle est du genre corrosif) et c'est parti ! Avec un vieux gratte-gratte vert (le nom n'est guère orthodoxe mais je l'aime bien), j'ai frotté le dessous du couvercle et miracle, le brûlé a disparu en 3 mn ! Idem pour les parois et le fond de la casserole.

Et voilà comment, grâce au produit pour lave-vaisselle, j'ai assisté à la résurrection de ma casserole en inox cramée. On a les miracles qu'on peut. Oui, je sais, j'aurais dû prendre des photos avant-après mais, franchement, je n'y croyais pas du tout au départ. Je suis vraiment une femme de peu de foi...

   Ciorane