En me promenant sur les trottoirs de la ville d'Hellemmes, dans la banlieue de Lille, voilà ce que j'ai aperçu, pointant entre les immeubles (et non, je ne retouche jamais mes photos, c'est bien un ciel du Nord !) :

ragout_020

Cette tour carrée m'a immédiatement rappelé le château de Montbrun dans le Limousin, photographié cet été :

42575167_p

Ici, dans le Nord de la France, il s'agit plutôt d'un château industriel, enfin ses vestiges

ragout_018

J'ai tenté d'en faire le tour, entre les parkings des immeubles et les espaces verts.

ragout_022

Un château en déliquescence...

ragout_026

Ces photos ont été prises le 3 janvier 2010 (c'est dingue le temps qu'il faut pour développer des photos numériques !) et c'est en rédigeant ce billet aujourd'hui que je découvre qu'il s'agit de le friche industrielle de la filature Mossley. Après une délocalisation en Turquie, cette usine a fermé en 2001, laissant 123 ouvriers sur le carreau. C'était la dernière filature encore en activité sur la métropole lilloise.

Neuf années de délabrement, donc :

ragout_033

Le mois dernier, en mars 2010, les officiels ont posé la première pierre du projet Le Parc de la Filature. Sur cette gigantesque friche industrielle de 2,8 hectares, vont se construire 300 logements, une médiathèque, une crèche, etc. Mes photos sont donc le témoignage du dernier hiver de la filature Mossley, de la dernière neige qu'elle aura connue.

Ce mur d'enceinte en briques, typique de la région, disparaîtra :

ragout_041

ragout_044

L'usine est entourée de maisons ouvrières (photographiées un peu trop en rase motte, désolée...). Dans le renfoncement là, à gauche, vous découvrez...

ragout_050

... une courée. Cette architecture des quartiers ouvriers dans les villes du Nord permettait de construire jusqu'au coeur des pâtés de maisons pour entasser le plus de monde possible près des usines.

ragout_049

Un peu plus loin, je fus surprise par un petit groupe de maisons jumelées. Habituellement, on rencontre ce type d'habitations dans les corons, les maisons ouvrières des mineurs. A l'arrière, se trouve un petit jardin potager pour améliorer le quotidien et éloigner l'ouvrier de l'estaminet du coin. C'est bien la première fois que je découvre ce genre de maisons dans la région lilloise qui, pour info, n'a jamais connu aucune mine de charbon.

ragout_056

Je n'ai pas résisté à l'envie de vous montrer le nom de la rue qui rappelle que la fortune des grandes familles du Nord ne s'est pas construite grâce à des gens comme moi qui ne fais rien qu'à raconter ma vie sur le net.

ragout_054

Enfin si, un peu : je vous quitte pour aller dépenser de l'argent à Auchan afin d'aider cette pauvre famille Mulliez à payer son ISF (non, non, ils n'ont pas tous émigré en Belgique pour y échapper...).