Inexorablement, les jours raccourcissent, les températures baissent, l'été s'enfuit. Pour être raccord avec ce changement de saison, je cuisine des plats aux teintes maussades et fades. Un brun dépressif, par exemple.

Brownie à la crème de marron et chocolat

brownies

Ingrédients : 100 g de chocolat noir - 500 g de crème de marron (moins 1 cs) - 80 g de beurre - 4 oeufs - 100 g de farine - 1 cc de bicarbonate de soude -

Un mystère me poursuit : dès que j'ouvre une boîte de crème de marron, immédiatement, une cuillère en disparaît. Hop ! En cinq secondes, pas plus. Je me demande, se passe-t-il la même chose chez vous ?

Faites fondre le chocolat à feu doux. Incorporez le beurre en petits dés puis les oeufs un par un, la crème de marron  et enfin, la farine tamisée avec la poudre levante. Versez la pâte dans un moule rectangulaire de 26 cm sur 17 (environ...).

Cuisson 25 mn à 180°C

brownie

Pour accentuer la couleur triste et marronnasse  du brownie, j'en ai recouvert la moitié d'un glaçage bien terne :

100 g de chocolat à 70% de cacao bien amer - 15 g de gingembre confit - 10 g de beurre - 1 cc de poivre de Sichuan

Faites fondre le chocolat et ajoutez le beurre, le gingembre en micro-dés et le poivre moulu.

brownies_chocolat

En fait, le poivre de Sichuan n'est pas, botaniquement parlant, un poivre. Il s'agit de l'écorce d'une baie qui piquote la langue et envahit la bouche de sa fraîcheur intense et acidulée. Avec le gingembre confit bien piquant, lui, et qui forme des pustules  horribles dans le chocolat, c'est sûr, ce glaçage vous enflamme affreusement les papilles !

Ma tendance au masochisme ne va pas en s'arrangeant : j'ai totalement adoré ce brownie déprimant.