Pour un bento de quat'sous, j'ai déniché une très économique boîte à lunch bien occidentale dans une solderie. Aussi bien, ce qui fait le bento, c'est le contenu, pas le contenant, na !

Bento tout au riz

bento

Désolée pour la lumière rasante, c'était un bento de fin de journée. Le compartiment du bas est bien profond sauf qu'il faut y emboîter l'étage blanc. Lui est plutôt plat mais comme le couvercle est creux, on peut le remplir en relief. Je me demande si tout le monde a suivi ces explications alambiquées...

bento_2

Pour la salade, j'ai découpé en tagliatelles à la mandoline concombre et carotte, marinés longuement dans une vinaigrette pour qu'ils s'attendrissent. Ne reste plus qu'à leur ajouter du vermicelle chinois réhydraté et de la mélisse du jardin ciselée.

Pour les protéines, un oeuf dur - nounours et, pour la déco, des radis entaillés puis plongés dans un bol d'eau glacée pour que les tranches s'écartent. On dirait des gros vers, j'adore !

bento_3

Le compartiment-dessert comporte des harumaki (haru=printemps - maki=rouleau) fruités avec quartiers de pamplemousse, pruneaux gonflés au thé et feuilles de menthe pour la fraîcheur. Mine de rien, le pamplemousse rose et les pruneaux s'accordent très bien.

Dans la coupelle, du riz vert martien saupoudré de noix de coco râpée.

Pour l'épluchage facile du pamplemousse sans mettre du jus partout, voyez la technique :

pamplemousse

Oui, oui, ce bento est bien une déclinaison sur le riz : vermicelle chinois, galette de riz et riz vert. Mais pas de riz blanc classique, trop facile !

Et pour d'autres idées de bento pas franchement puristes :

bento_nono       bento_tupp

Bento - Nono                      Bento - Tupp