Comme de bien entendu, je suis revenue de la Braderie de Lille avec quelques vieilleries. Notamment une gamelle plate en aluminium et une paire de couverts pliants pour pique-niques d'antan, ensemble parfait pour un bento vintage 100% franchouillard ... enfin pour ce qui est du contenant.

bento

La gamelle est ovale et fait une bonne taille pour un grand bento, 20 cm sur 16.

bento-ferme

Quant aux couverts, ils ne sont guère hygéniques mais assez mignons, ma foi :

couverts

Passons à table avec ce bento fusion de 2011 :

bento2

Tout d'abord, de la semoule de couscous teintée de curcuma puis saupoudrée de ciboulette ciselée et de sumac (une épice acidulée libanaise). A côté, des morceaux de poulet poêlés puis parfumés de pesto. Et enfin, du chou-fleur violet à la vinaigrette japonisante (huile de sésame, citron, gingembre râpé, sauce soja, graines de sésame noires et blanches).

Ce chou-fleur violet a, à l'origine, une superbe couleur pourpre mais à la cuisson, il vire au bleu-gris assez triste. Je vous conseille donc de le préparer cru pour qu'il reste appétissant. Son goût est le même que celui de son  banal cousin blanc. Bref, heureusement qu'on me l'a donné car je ne vois guère d'intérêt gustatif à ce chou-fleur fashion.

EDIT : Pour répondre au com de Larkéo, je ne pense pas non plus qu'il soit très sain de manger dans de l'alu mais je ne le fais pas tous les jours. Et puis, est-ce pire qu'une papillote de poisson et citron dans du papier alu ? Ou un steak cuit à feu vif dans une poêle Tefal ou des moules en silicone dans un four ou le panier en plastique d'un cuit-vapeur, etc ? Bref, à force de manger, je finirai mal, je le sais ... mais je me serai bien amusée avec mes bento !