En cas de coup de froid, un bouillon de poulet brûlant est la plus réconfortante des boissons. Enfin, c'est mon avis et, sans les classeurs de recettes de Mamie Soupe, je n'aurais pas eu l'idée de le boire autrement.

La recette de consommé froid de poulet de Mamie Soupe

recette

Evidemment, j'ai revu la recette à ma mode. Tout d'abord, c'est l'occasion de recycler une carcasse de poulet, crue ou cuite, selon ce qu'on a sous la main. Mais surtout, pourquoi ce cube de concentré de volaille bien chimique dans un bouillon de viande ? Les herbes du jardin et les épices du placard seront meilleures au goût et pour la santé, non ?

Mon consommé froid de poulet

consomme-poulet

Faites chauffer de l'eau selon la quantité de convives à abreuver. Mettez-y votre carcasse , euh, celle du poulet bien sûr. Ajoutez des herbes et épices à votre goût (sauge, thym, fenugrec et graines de fenouil par exemple), salez et laissez bouilloter jusqu'à ce que la chair du poulet se détache facilement des os.

Versez alors ce bouillon dans une passoire fine qui arrêtera épices et herbes en morceaux. Pour dégraisser le consommé, deux méthodes : la lente au réfrigérateur qui figera le gras et la rapide dans une passoire doublée d'un ou deux essuie-tout, ce qui permet de servir à température ambiante. Quand la carcasse n'est plus trop chaude, retirez toute la chair du poulet. Remettez-la dans le bouillon froid. Ajoutez du persil haché et poivrez au poivre de Sichuan (ou autre...).

Selon les épices choisies, votre consommé de poulet verra du pays. L'Inde avec le curry, la Hongrie avec le paprika, le Maroc avec le raz el hanout, le Japon avec le shichimi, le Bengale avec le panch phoron, la lutte anti-cancer avec le curcuma, etc.