J'ai pu squatter aujourd'hui un ordinateur pour vous raconter mon repas d'hier midi, pas très photogénique mais délicieux. Certains diront que les lasagnes ne font pas très chti mais c'est oublier la forte immigration italienne d'entre les deux guerres dans la région. Je les ai préparées avec les chicons et les porions de ch'Nord (= endives et poireaux) sans omettre un certain fromage de Thiérache...

Mes Lasagnes du Nord
endives - poireaux - maroilles

lasagnes-chti

Dans une casserole à couvert, j'ai laissé étuver un gros poireau émincé dans un peu d'huile puis une cuillère à soupe d'eau. Dans une autre casserole, j'ai fait de même (mais sans eau) avec un oignon et quelques endives. Un petit quart d'heure suffit pour que les légumes soient tendres. Pendant ce temps, j'ai préparé une béchamel assez fluide.

Pour le montage, j'ai mis un peu d'endives dans le fond du plat à gratin, des feuilles de lasagne et puis j'ai alterné les couches de poireaux, endives, béchamel, pâtes avec, de ci, de là,  quelques morceaux de fromage frais qui me restaient.

J'ai terminé par une couche de béchamel, des tranches de Maroilles et une volée de graines de nigelle pour évoquer l'immigration maghrébine qui peuple aujourd'hui le Nord.

lasagne-chti

Sans fausse modestie, ces lasagnes aux saveurs du Nord sont une vraie réussite. Riches en légumes, pas grasses  et pourtant pas sèches du tout, je les ai trouvées particulièrement savoureuses, exactement à mon goût. Et la nigelle, avec son petit goût anisé, apporte une touche insolite fort sympathique car elle s'accorde très bien au Maroilles !