Cette recette ressemble à un agneau byriani mais en fait, non. Car avec ma soeurette Cioranette, ça dérape souvent en cuisine ... pour le plus grand plaisir de ses invités !

Agneau et épinards mijotés à l'indienne

agneau-indienne

Oui, je sais, la photo est moche, prise au flash directement dans la casserole. Mais voilà, nous étions chez Cioranette, à Bruxelles, il y avait plein de gens et je me voyais mal sortir mon appareil à table. Aussi bien, il vous manque aussi les parfums, la saveur, le bonheur en bouche... Une seule solution : faites à votre tour cet exquis plat d'agneau.

500 g d'agneau - échalotes - 1 grande boîte de tomates pelées - 1 kg d'épinards frais - du garam masala à volonté - estragon.

En fait, c'est une manière détournée que Cioranette a trouvée pour faire manger des épinards aux enfants difficiles. Franchement, des épinards jetés frais dans une sauce tomate, je n'imaginais pas que ce put être aussi bon.

L'agneau peut être pris dans l'épaule. Cioranette a choisi du jarret mais elle a un très bon boucher.

Coupez l'agneau en cubes que vous faites revenir dans de l'huile. Ajoutez des échalotes émicées puis mouillez avec les tomates en morceaux et leur jus. Laissez bouillir quelques instants avant d'ajouter les épinards juste lavés et égouttés. Parfumez de garam masala et de branches d'estragon.

Cioranette laisse cuire 2 heures dans son rice-cooker iranien qui fait aussi office de mijoteuse (attention, rien à voir avec le rice-cooker chinois). Une cocotte occidentale classique et un peu d'attention feront tout aussi bien l'affaire.

A servir bien entendu avec des naans maison : naan