Après le bigos à la tomate et au paprika, j'ai eu envie de réaliser l'autre version de cette choucroute polonaise avec des fruits. Une recette étonnante et, heureusement, pas sucraillée comme on pourrait le craindre.

Mon Bigos aux pommes et aux pruneaux

bigos

Contrairement à mon premier bigos, je n'ai pas pris un chou blanc mais le coeur d'un chou vert frisé. Entre nous, c'est encore meilleur ! Une fois coupé en lanières, je l'ai blanchi 10 mn à l'eau bouillante. Idem pour la moitié de son poids en choucroute.

Pour la viande, j'ai simplifié et pris ce que le congélateur me proposait, du porc dans l'échine et tant pis pour la saucisse fumée restée chez le boucher. Coupée en morceaux pas trop gros, j'ai fait revenir la viande quelques minutes avant d'ajouter un gros oignon émincé, les choux blanchis, rincés et égouttés, 4 pommes en quartiers, 10 pruneaux et les épices qui s'accordent bien selon moi avec le chou : fenugrec, carvi, clous de girofle.

Cuisson de quat' sous 1h30 en autocuiseur et, comme de bien entendu, le bigos est encore meilleur réchauffé le lendemain, et le surlendemain et les jours d'après...