Les pâtes aux légumes, c'est délicieux ! Et c'est encore mieux quand on varie les textures avec un légume rissolé, un autre cuit à l'eau et le dernier tout cru.

Bavette au chou-rave, tomate et oignon

pates-chou-rave-tomate

Bavette, bavette, mais elle est où la viande dans cette assiette ? Ah, ah, la bavette n'est pas seulement un morceau de boeuf, c'est aussi une pâte Barilla, l'enfant tout à fait légitime de la tagliatelle et du spaghetti :

bavette-barilla

J'ignore où on peut trouver la Bavette n°13 mais je sais que c'est la taille parfaite pour une recette de pâtes avec les légumes. Enfin, c'est ce que m'a affirmé tout à l'heure mon dealer (qui ne vous dira rien si ce n'est l'heure...).

La recette, par contre, est de mon cru (même si elle est faite avec des pâtes cuites...) :

Faites chauffer une grande casserole d'eau. Plongez-y des petits choux-raves coupés en bâtonnets et, quand l'eau bout, les pâtes. En parallèle, faites rissoler des oignons émincés et puis, comme vous êtes multi-tâches (tout en évitant les multiples taches par le port d'un tablier...), coupez en même temps des tomates en petits dés et ciselez des feuilles de sauge toutes fraîches ou toute autre herbe de votre goût.

L'organisation étant votre arme fatale, tout est prêt en même temps. Donc, vous égouttez les pâtes avec les choux-raves. Remettez ce beau monde dans la casserole, joignez-y les oignons dorés, les dés de tomate crue et la sauge. Poivrez généreusement, mélangez sur le feu quelques instants, le temps que les tomates tiédissent et que leur jus imprégne les pâtes. Une giclée d'huile d'olive et découvrez alors que les pâtes n'ont pas besoin de sauce riche et grasse pour être savoureuses.

PS. Vous noterez que l'abus de rosé (d'Anjou svp) durant la rédaction d'un billet entraîne l'apparition de jeux de mots nullasses dont vous seriez aimables d'excuser l'auteur de ces lignes. Ah, ah, la Cuisine de Quat'verres !