Depuis la première compote de rhubarbe de la cuisine de quat'sous, j'ai découvert plein de façons (cliquez sur le tag rhubarbe en dessous de ce billet) de se régaler avec ces tiges qui, bien préparées, ne sont pas du tout acides et piquantes. Mais aujourd'hui, c'est la meilleure rhubarbe de toute ma vie que j'ai le plaisir de vous présenter :

Divine Rhubarbe cuite au four à la Kriek

rhubarbe-four-kriek

La Kriek est une bière belge, un lambic où ont macéré des cerises aigrelettes. Douce, pas sucraillée, elle fait merveille avec l'acidulé de la rhubarbe. A ne pas confondre avec ces "trucs" aux saveurs artificielles de fruits rouges, comme la Leffe Ruby, qui ressemblent plus à des sodas alcoolisés qu'à de la bière, la vraie.

500 g de rhubarbe - 50 g de sucre - 10 cl de Kriek - 2 cs de cassonade blonde - 1 pincée de cannelle

Coupez simplement les tiges de rhubarbe en tronçons, sans les éplucher. Faites macérer 3 h dans 10% de leur poids en sucre. Transvasez avec le jus dans un plat à gratin ni trop grand, ni trop petit pour que la rhubarbe se range en deux ou trois couches. Versez la Kriek, saupoudrez de cannelle et de cassonade et enfournez à 200°C pour une vingtaine de minutes (vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau). Servez tiède si je suis à table ou, sinon, c'est comme vous voulez.

rhubarbe-four

Vous ne pouvez pas imaginer quelle sublime merveille est ce plat tout simple ! Les morceaux de rhubarbe qui ont cuit dans la bière sont fondants à souhait tandis que ceux du dessus ont confit sous la cassonade devenue croustillante. Et ce sirop fruité, doux comme un nectar des dieux ... j'adore !

rhubarbe-kriek

Oh, j'entends déjà se plaindre ceux qui habitent des contrées déshéritées où la Kriek est inconnue. Je leur conseillerais bien la solution de Vatel mais je crains qu'ils ne la trouvent trop expéditive. Surtout, ne remplacez pas la Kriek par une bière commune dont l'amertume serait une horreur avec la rhubarbe. Prenez plutôt un vin doux fruité ou, pourquoi pas, un cidre doux voire un bon jus de pomme. Même si, sans alcool, la rhubarbe est folle-ment moins bonne.

En tous cas, j'ai cinquante ans passés, je n'ai pas de Rolex mais j'ai eu l'idée de cuire ma rhubarbe dans la Kriek. Alors, j'estime que ma vie n'est pas totalement ratée.