Certes, on trouve sur le Net des recettes de cancoillotte maison mais, à ce qu'il me semble, elles nécessitent toujours l'achat préalable de metton, un ingrédient encore plus difficile à trouver hors Franche-Comté que la cancoillotte elle-même. A toutes fins utiles, voici donc les conseils d'une Franc-Comtoise de Vesoul pour fabriquer la cancoillotte directement à partir du lait que l'on fait cailler soi-même :

cancoillotte

cancoillotte2

Bizarrement, cette dame ne parle pas de metton mais de mettou, sans doute une erreur de transcription puisque ce terme est inconnu de Mister Google.

Certains remettront peut-être en cause l'exactitude de cette recette régionale. Perso, je décline toute responsabilité, adressez-vous directement à M.A. Delamotte de Vesoul. Ou plutôt à ses mânes car, voyez-vous, cette recette est tirée d'un livre de cuisine de 1929 et cette Mme Delamotte ne doit plus être trop vaillante à ce jour.

Les Belles Recettes des Provinces Françaises

Flammarion - 1929

recettes-provinces-francaises

Ces "Sans-Filistes Gastronomes" se sont ainsi nommés car ils ont eu l'idée de recueillir auprès des "ménagères et maîtresses de maisons" toutes les recettes régionales par l'intermédiaire de la TSF, la Télécommunications Sans Fil, c'est à dire la radio comme on l'appelle de nos jours. Celles qui "caractérisent le mieux la cuisine française" ont eu l'honneur de figurer dans ce recueil édité par Flammarion et les 100 meilleures purent, en outre, gagner "un enjeu plus substantiel, sous forme de comestibles de grande classe" offerts par la Maison Corcellet, une grande épicerie parisienne de l'époque.

Entre nous, je me demande quel est le concours culinaire organisé aujourd'hui sur le Net, par des Wi-Fiistes gastronomes, dont on parlera encore dans 83 ans...

Et pour en revenir à la cancoillotte, j'ai eu la flemme de tester cette recette maison car on la trouve toute faite dans les hypermarchés autour de Lille. Mais vous m'en direz des nouvelles, n'est-ce pas ?