Dimanche pluvieux, brocanteux pas heureux ! Il y avait plein de brocantes hier matin mais les vendeurs ont été vaincus par la pluie. Rentrée trop tôt chez moi, j'ai donc fait de la pâte à pain pour me consoler. Une focaccia colorée, voilà qui fait oublier le gris du ciel. Et c'est encore plus efficace avec les saveurs relevées de la cuisine japonaise !

Focaccia Nipponne

foccacia-nipponne

Par manque de luminosité, j'ai dû prendre la photo sur l'appui de fenêtre et vous avez les gouttes de pluie en prime...

Pour cette focaccia aux parfums asiatiques, il faut donc de la pâte à pain, des tomates-cerises (les miennes sont en conserve, elles ont vu le soleil de l'Italie !), des algues séchées en paillettes, un morceau de racine de gingembre, des graines de sésame blanches, dorées et noires, du wasabi, de l'huile de sésame et du shichimi.

Quand la pâte à pain est bien levée, incorporez-y les paillettes d'algues et le gingembre râpé ou coupé en mini-dés. Etalez la pâte sur la plaque du four en la gardant assez épaisse. Creusez des trous avec les pouces. Placez dans chacun un petit pois de wasabi et une tomate-cerise (évitez le wasabi pour les palais sensibles ou mettez-en très peu car il monte au nez très vite, j'en ai même versé quelques larmes !). Parsemez de graines de sésame, saupoudrez de shichimi et arrosez d'un filet d'huile de sésame. Enfournez à 200°C pour le temps de la cuisson (qui dépend de la puissance du four et de l'épaisseur de la pâte).

foccacia-japonaise

S'il fait chaud et beau, dégustez avec un verre de thé glacé. S'il pleut, je vous conseille du thé noir brûlant.

Et dire qu'après ce dimanche matin pourri, j'ai droit au lundi au soleil... La vie est trop injuste !