Pour fêter le 14 juillet, voici un petit dessert aux biscuits roses de Reims, la ville qui a vu le sacre de la majorité des souverains français (avant qu'arrive le massacre du seizième Louis...). J'ai choisi de faire un cheesecake en hommage aux Ricains qui nous ont jadis évité de devenir une obscure province du Troisième Reich. Bon, en fait de cheesecake, je n'ai gardé que la base de biscuits écrasés. Au dessus, c'est plutôt du bavarois car, ma foi, il faut aussi honorer la belle amitié franco-allemande. Le poids de l'Histoire est assez lourd, allégeons notre assiette et exilons la crème fraîche calorique. A la place, la France étant terre d'immigration, prenons le labneh du Moyen-Orient et l'agar-agar asiatique. Et, pour compléter le tout, n'oublions pas la compote de pomme et du sirop de sureau bien de chez nous.

Bref, voilà mon 14 juillet français à l'ère de la mondialisation :

cheesecake-rose

100 g de biscuits roses de Reims - 40 g de beurre - 350 g de labneh nature - 2 pots de compote pomme-abricot - 3 cc rase d'agar-agar - 2 cl de sirop de sureau - sucre à volonté

Avec ces quantités, j'ai préparé un cheesake-bavarois de 12 cm de diamètre plus deux verrines décorées de mini-biscuits roses :

cheesecake-rose-verrine

Quelques remarques :

  • 40 g de beurre est le minimum pour obtenir une base qui se tient. Plus de beurre = plus de solidité.
  • le labneh, c'est du yaourt nature égoutté ici 24 h et non salé.
  • 2 cl, c'était le fond de ma bouteille de sirop de sureau. Vous pouvez en mettre plus pour un goût plus affirmé. Tout autre sirop rouge ou violet fera aussi l'affaire.

cheesecake-biscuit-rose

Ecrasez les biscuits roses en laissant de petits morceaux. Mélangez avec le beurre fondu et tassez, à l'aide d'un verre, au fond d'un moule à charnière et/ou de verrines. Laissez reposer au réfrigérateur.

Versez la compote dans une casserole. Saupoudrez de 2 cc rases d'agar-agar, ajoutez du sucre si désiré et faites bouillir 60 secondes en mélangeant continuellement. Incorporez très rapidement au labneh pour éviter que l'agar-agar ne fige trop vite. Recouvre-en la base biscuitée et remettez au réfrigérateur.

Après 1 h ou 2, ajoutez au sirop de sureau l'eau nécessaire pour un total de 15 cl et faites bouillir 1mn avec 1 cc rase d'agar-agar. Versez sur le cheesecake-bavarois et laissez prendre au moins 1h.

cheesecake-rose-cuiller

Cela va sans dire, mais encore mieux en le disant, ce dessert est un véritable feu d'artifice en bouche. Mais attention, le 14 juillet s'arrête au 15. Donc, le lendemain, la base biscuitée devient toute humide et ce dessert n'est plus alors qu'un pauvre pétard mouillé.

Si la recette ne vous plaît pas, j'ai aussi en réserve une manière plus carnivore de fêter le 14 juillet.