Ce soir, il y aura des feux d'artifice en Belgique car, le 21 juillet, c'est jour de Fêt'Nat chez nos voisins, l'occasion parfaite pour goûter cette bouteille de genièvre belge que l'on m'a donnée, une fois. Légèrement chauvine, j'avoue préférer le genièvre de Houlle mais bon, il faut avoir le gosier ouvert. Euh, je veux dire à la variété des boissons, bien sûr, pas à la quantité. Restons modérés, voyons !

En fourrageant sur le site-internet de la marque, j'ai découvert qu'elle proposait un mojito tout fait, à base de ce genièvre. Connaissant les moeurs du pays, j'y subodore pléthore d'arômes chimiques et sucraillerie écoeurante. N'écoutant que mon dévouement, je m'en fus préparer illico presto un mojito belge maison et j'en confie la recette à Google, question de diversifier sa collection de cocktails.

Mon Mojito Belge

mojito-belge

Et le mieux, c'est que ma menthe poivrée pousse dans le Nord de la France, certes, mais le pied d'origine provient du jardin de feu ma grand-mère, près de Charleroi. Donc, à part le citron évidemment, mon mojito est 100% belge !

Pour les quantités, c'est selon votre goût. Perso, dans mon grand verre, je mets une dizaine de feuilles de menthe poivrée car j'aime le mojito bien mentholé. Je saupoudre d'un peu de cassonade belge brune et je presse au pilon pour bien extraire les sucs. Un jus de citron jaune là-dessus, un trait de genièvre belge, des glaçons et on pourrait compléter par de l'eau de Spa pétillante. Comme j'aime pas les bulles, j'opte pour l'eau plate.

Versez dans un verre à bière, cela va sans dire, et profitez du beau temps pour siroter votre mojito belge dans le jardin :

cielEh oui, dans nos contrées, si on aperçoit un morceau de ciel bleu et qu'il ne pleut pas, on dit qu'il fait beau.

La couleur caramel due à la cassonade brune peut sembler étrange pour un mojito mais, si votre gosier est "ouvert", le résultat est assez bluffant. La saveur typée du genièvre et ce sucre parfumé donnent à ce mojito belge un caractère bien trempé. Comme chantait une Belgo-Portugaise, les brunes ne comptent pas pour des prunes et c'est aussi vrai pour les boissons, foi de Franco-Belge.

Et vive la Belgique ! Vive Albert II !