Dans le cadre de Fantastic 2012 à Lille, Le Tri Postal propose, jusqu'au 13 janvier 2013, Phantasia, une exposition où les artistes ouvrent au visiteur curieux leur monde fantastique, fantaisiste ou fantasmagorique. Pour vous en donner un léger aperçu, en voici quelques morceaux choisis :

IMG_9963

Il y a vraiment de tout dans cette expo, à boire et à manger comme dirait cet énorme bonhomme de nouilles (en réalité, c'est de la ficelle enduite).

IMG_9962

La prochaine fois que j'avalerai goulûment mes nouilles chinoises avec de grands slurps, je penserai à ce regard émouvant :

IMG_9961

Phantasia recèle bien des oeuvres étranges, bizarres et même glauques. Il en est des plus joyeuses comme ces costumes-sculptures créés par l'Américain Nick Cave (ne pas confondre avec le chanteur australien) :

IMG_9930

IMG_9931

Ces costumes de danseur sont fabriqués pour la plupart à base de matériaux de récupération et j'ai pensé qu'ils pourraient peut-être inspirer les couseuses de talent qui passent sur ce blog.

IMG_9937

IMG_9933

Les "vêtements" les plus spectaculaires à mes yeux sont formés d'une multitude de boutons nacrés :

IMG_9935

IMG_9934

IMG_9929

Le but de ces costumes est de créer par leur mouvement la "musique" qui accompagnera le danseur dans sa chorégraphie. Dans la salle suivante, des vidéos en montrent plusieurs exemples.

IMG_9936

Ce que j'apprécie tout particulièrement dans les oeuvres interactives, c'est quand l'artiste arrive à nous toucher, à nous faire vibrer, en partant d'une idée extrêmement simple. Exactement ce qui se passe dans ces cabines d'ascenseur de Leandro Erlich :

IMG_9943

Pas d'effets spéciaux, aucun mouvement ni son, rien qu'une cabine vide, tout à fait normale ... sauf un détail. Et quand j'y suis entrée, j'ai ressenti un léger vertige, vraiment inattendu puisque je ne bougeais pas. Ah, ils m'ont vraiment plu, ces ascenseurs avec cette sensation d'être comme Alice et passer ainsi de l'autre côté du miroir !

Avec un nom pareil, l'expo présente évidemment une sacrée galerie de monstres, certains étant diablement affreux. D'autres s'avèrent plus sympathiques comme ce groupe de fantômes déjantés :

IMG_9944

Dans la série macabre de l'expo, je vous ai sélectionné ces petits squelettes taillés dans des tibias de chevaux, accrochés à hauteur d'yeux :

IMG_9945

... en une longue, longue file :

IMG_9946

Des cabinets de curiosité d'objets bricolés :

IMG_9950

... et non dénués d'humour !

IMG_9953

Comme des vestiges d'une civilisation disparue, des jarres aux grandes bouches...

IMG_9958

... quelque peu édentées :

IMG_9959

Au beau milieu de cette collection funèbre, ces pots de cactus m'ont étonnée par leur "normalité" :

IMG_9957

Heureusement, cette famille modèle de fantômes était là pour me remettre de l'effrayant dans l'esprit !

IMG_9960

Je termine ce très sommaire tour d'horizon de cette expo Phantasia par l'oeuvre qui m'a le plus marquée :

Dans une petite salle sombre est installé un circuit de train avec un décor fait de bric et de broc, les blocs en bois d'un jeu de construction, des compas, une passoire en plastique, des bâtons, etc. Une toute petite locomotive avance lentement sur ses rails éclairant son chemin de son phare. Sous le faisceau de cette lampe LED très puissante, les éléments du décor forment des ombres sur les murs blancs, des ombres qui grandissent peu à peu jusqu'au plafond comme des fantômes qui voudraient nous étouffer.

J'aurais pu rester là des heures, fascinée par ce spectacle d'une poésie rare. Pour vous en donner une petite, toute petite idée, voici une vidéo de l'oeuvre de ce Japonais talentueux. Ce n'est pas exactement le circuit installé au Tri Postal, les sentations ne sont pas les mêmes qu'en direct dans la salle mais bon, si vous n'avez pas le loisir d'aller à Lille avant le 13 janvier 2013...

The Tenth Sentiment

Ryota Kuwakubo