Cette recette concoctée sur le pouce n'avait pas vocation à être publiée mais elle s'est avérée tellement bonne que j'en ai fait deux photos à l'arrache et vous la livre brute de décoffrage.

Petits Chèvres fondants sur lit de polenta

polenta-chevre

L'affaire débute un jour gris vers 11h45 par un coup de fil de ma fille Yunilov (son pseudo sur le net, pas son prénom) : "Allô, Maman (mon pseudo pour mes enfants), je peux venir manger ce midi ?" "Bien sûr, ma fille, c'est restaurant portes ouvertes chez Ciorane (mon pseudo sur le net, pas mon prénom) !". Comme Yunilov est végétarienne, je range la bolognaise prévue et sors à la place des petits picodons bien faisandés. Les faire griller sur du pain ? Bof, c'est bon pour une entrée, ça ne nourrit guère. J'ouvre le placard à provisions et à idées, la boîte jaune de la polenta me fait de l'oeil. Eh oui, la semoule de maïs dorée comme le soleil, voilà qui donne envie pour oublier les nuages.

~~~~~~~~~~~~

Cuisez la polenta en suivant les instructions de l'emballage (perso je n'ai pas suivi les instructions et j'ai cuit ma polenta au lait pour un résultat plus onctueux). Ajoutez-y du persil haché et débauche de poivre. Versez la polenta brûlante dans un petit plat à gratin huilé. Déposez les chèvres et passez sous le gril pour faire fondre les fromages. Ouvrez la porte à Yunilov et servez sans attendre avec une salade d'endives.

polenta-et-chevre

L'occasion faisant le larron et encore plus la gourmande, j'ai ainsi découvert que le chèvre de caractère s'accorde à merveille avec la polenta rustique. Je vous conseille donc l'association, même si Yunilov n'attend pas derrière votre porte.