Bien des gens n'apprécient pas l'art contemporain car ils le jugent souvent simpliste ou, au contraire, abscons avec des oeuvres qui vont de la pure fumisterie à la masturbation intellectuelle la plus embrouillée. Si c'est votre cas, et c'est parfois le mien, je vous conseille l'expo Babel au Palais des Beaux-Arts de Lille  qui vous réconciliera à coup sûr avec les artistes de notre époque.

En effet, elle réunit, jusqu'au 14 janvier 2013, 85 oeuvres contemporaines qui ont toutes un sens lisible puisqu'elles illustrent le mythe de Babel, cette allégorie de l'ambition démesurée, de la vanité humaine qui se croit l'égale de Dieu ou de la Nature, celle-là même qui nous conduisit à la confusion des langues et à la dispersion des hommes sur toute la Terre. Peintures, vidéos, photographies, sculptures ou installations, vous trouverez obligatoirement votre bonheur dans cette Mecque de Babel (perso, ce sont les expressions quelque peu tordues que j'apprécie...).

Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici un tout petit échantillonnage totalement personnel et subjectif :

L'expo Babel commence à l'extérieur du musée par une statue qui brille de mille feux, même sous le ciel gris.

L'homme qui mesure les nuages - Jan Fabre

IMG_0175

L'oeuvre la plus spectaculaire, tout au moins visuellement, c'est cette pile de 15 000 livres (environ...) écrits dans des langues diverses et variées. Romans, BD, bouquins scolaires ou pratiques,  livres de philosophie ou d'art, de quoi s'enrichir l'esprit ou se distraire.

La Tour de Babel - Jakob Gautel

IMG_0122

Ensuite, vient un artiste chinois génialissime. On dirait une peinture traditionnelle chinoise mais il s'agit en réalité d'une vidéo en HD sur un écran plat. Quand on s'approche, on distingue l'eau qui coule des cascades, les voitures qui roulent et les hommes qui grouillent tels de minuscules fourmis. Et si on y regarde d'encore plus près, on découvre que ces montagnes sont uniquement constituées de gratte-ciel enchevêtrés les uns dans les autres. Entre les deux sommets les plus hauts est tendue une corde avec un équilibriste avec une grande barre. Et devinez ce qu'il en advient à la fin de la vidéo ? Crac boum bardadin ! A vouloir ainsi dominer à tout prix la Nature, l'homme est bien mal barré, c'est Yang Yongliang qui vous le dit.

Infinite Landscape - Yang Yongliang

IMG_0108

Une autre de ses oeuvres, un tableau conçu sur le même principe, gigantesque puisqu'il doit faire 10 m de long et je n'en ai pas photographié la moitié. Des montagnes faites d'une myriade de buildings avec des grues en guise de forêt, c'est prodigieux de minutie.

Artificial Wonderland - Yang Yongliang

IMG_0110

Voici maintenant une immense peinture à l'huile de 2 x 1,6 m peinte avec tous les détails infimes que permet cette technique, une tour de Babel futuriste à la lumière extraordinaire :

La Tour de Babel - Claude Genisson

IMG_0109

Désordonnée comme je le suis, j'adore ce genre de fouillis :

 Le Monde en forme d’histoire tissée (La Goutte, version2) - Gilles Barbier

IMG_0116

Habituellement, je suis peu sensible à la photographie (avec une exception notable pour les recettes de cuisine. Ah, un morceau de Maroilles voluptueusement fondant sur des pommes de terre...) mais je reconnais avoir changé d'avis devant les nombreux exemples de cette exposition. Elle présente en effet tellement de montages photographiques hyper significatifs comme ce puzzle du tableau de la Tour de Babel de Brueghel revu et corrigé. OK, je suis incapable d'exprimer avec des mots mon ressenti mais j'ai trouvé cette oeuvre vraiment parlante (même si ma propre photo reste assez muette).

La Tour de Babel après Peter Brueghel - Vik Muniz

IMG_0113

 Je termine ce très succinct tour d'horizon de Babel par une oeuvre profondément impressionnante, un véritable magma où se mêlent prisonniers, Nazis et soldats des armées de la Mort.

No woman No cry - Jake & Dinos Capman

IMG_0111

Le rapport avec la Tour de Babel ? C'est que la Shaoh a été vécue par les Juifs comme l'Exil de Babylone et que les miradors, les cheminées des fours crématoires furent autant de mini-tours de Babel se dressant en symboles de la vanité humaine des Nazis.

IMG_0121

IMG_0120

Pour découvrir plus en détail cette oeuvre si poignante, je vous ai déniché une vidéo accompagnée d'une musique purement glaçante :

Attention, âmes sensibles, s'abstenir !

Bon, il faut tout de même que je vous prévienne, le message général de cet expo est que demain s'annonce plutôt sombre. Au moins, si la fin du monde a réellement lieu ce 21 décembre, on saura qu'on l'a bien mérité !