"Au rez-de-chaussée, j'entendais le retour d'un son longtemps disparu : Amy préparait le petit déjeuner. Elle entrechoquait des cuillers en bois (bam-bom !) ou des récipients en alu ou en verre (cling-clang !), et triait une collection de pots et de casseroles en métal ou en fonte (BRZZZ, chzzz !). L'accordage d'un orchestre culinaire, qui retentissait vigoureusement avant le grand final, un roulement de tambour sur moule à gâteau dans tout l'étage, qui s'est achevé contre le mur dans un grand coup de cymbale. Quelque mets impressionnant était en préparation, sans doute une crêpe française, car les crêpes françaises, c'est exceptionnel, et, aujourd'hui, Amy voulait sans doute cuisiner un mets exceptionnel.

C'était notre cinquième anniversaire de mariage."

Les Apparences - Gillian Flynn - page 18

apparences

Ah, ah, ah, "les crêpes françaises, c'est exceptionnel", il faut vraiment être américain pour écrire une telle chose !

Perso, quand mes enfants étaient jeunes et que je ne n'avais pas d'idée pour le repas du soir, je préparais en 3 mn une pâte à crêpe, tout à l'oeil, sans rien mesurer. Une heure après, je cuisais les premières en les parsemant de gruyère râpé une fois retournées et, les suivantes, les enfants les barbouillaient de cette pâte marron faite de 50% de sucre plus 30% de gras avec un peu de chocolat, de noisettes et de lait en poudre afin de pouvoir pondre de jolies publicités. Un fruit en dessert et le repas était bouclé.

Bref, les crêpes françaises sont pour moi un plat des plus banals. Alors, pour illustrer ce passage de roman et les rendre un peu plus exceptionnelles, j'ai enrichi la pâte de thé matcha. Pas mal, pas mal du tout !

Mes crêpes françaises japonisées au thé matcha

crepes-matcha

Depuis plusieurs décennies, je fais des crêpes. Sans jamais rien peser et, désolée, je ne vais rien changer à mes habitudes, même pour ce blog. Alors, si vous désirez faire ces crêpes au thé matcha, prenez donc votre recette de crêpes habituelle et ajoutez à la farine du thé matcha. Je précise tout de même que j'en ai mis 2 cc pour une douzaine de crêpesPour la dégustation, je suis allée au plus simple, juste un voile de sucre glace.

Quant au résultat, le thé matcha apporte une teinte légèrement verdâtre aux crêpes et une saveur végétale fraîche et pimpante. Bon, OK, rien d'exceptionnel mais osef, le but de ce billet, c'est juste de vous faire découvrir Les Apparences de Gillian Flynn, un roman E-X-C-E-P-T-I-O-N-N-E-L.

La pauvre Amy disparaît le jour de son cinquième anniversaire de mariage mais ce roman n'est pas vraiment un polar. Non, c'est plutôt une vaste manipulation dans laquelle s'englue le lecteur avec un plaisir ineffable, le titre français étant tout à fait bien choisi. J'adore quand l'histoire imaginée par l'auteur nous est ainsi racontée de plusieurs points de vue et qu'on n'arrive pas à savoir où se cache la réalité vraie des événements. Le meilleur roman de ce type que j'ai lu est Le Cercle de la Croix de Ian Pears mais j'avoue que Gillian Flynn est fort douée à ce jeu-là.

Outre cette construction de l'intrigue cuisinée aux petits oignons, l'auteur nous offre une intéressante peinture caustique et réaliste d'un amour en décomposition, en évitant heureusement toute mièvrerie. Je garde aussi en souvenir ces quelques pages remarquables sur cette manie des femmes qui les mène à leur perte, celle de se conformer passivement aux désirs et fantasmes des hommes. Ce passage-là est pour moi le Discours de la Servitude Volontaire de La Boétie revu et corrigé au 21ème siècle pour le pendant féminin de l'humanité, un petit bijou !

Bref, mangez ou non des crêpes au thé matcha mais lisez Les Apparences de Gillian Flynn. Enfin, si vous appréciez les pavés, 570 pages bien tassées tout de même.