Les pâtes alla puttanesca m'avaient séduite avec cette association toute méditerranéenne, tomate-anchois-câpres-olives. Pour renouveler le plaisir, j'ai eu l'idée de marier cette sauce pleine de charme à du riz. Une savoureuse manière de fêter ce beau soleil presque italien !

Risotto alla puttanesca

risotto-puttanesca

Pour 2 à 3 personnes (selon l'accompagnement du plat) :

180 g de riz arborio - 1 conserve 1/2 de tomates - 4 gousses d'ail - 1 cs de câpres - 4 anchois - 1 cc de piments séchés - olives noires

Évidemment, les proportions de chaque ingrédient sont à moduler selon votre goût. J'ai pris une conserve de tomates cerise mais des tomates concassées ou simplement pelées feraient aussi l'affaire.

Dans une petite casserole, faites chauffer les tomates avec leur jus et une boîte et demie d'eau. Dans une plus grande, faites dorer l'ail avec une bonne rasade d'huile d'olive. Baissez le feu et ajoutez le riz en remuant. Quand il devient translucide, mettez les anchois (pas besoin de les couper, ils vont se désagréger à la chaleur), les câpres, le piment et mouillez d'une louche de "soupe" à la tomate.

Procéder ensuite comme pour un risotto classique en mélangeant le moins possible (cette habitude de touiller continuellement le risotto brise les grains de riz et les transforme en bouillie). La quantité d'eau nécessaire est à ajuster selon l'aquosité des tomates choisies. Au fur et à mesure, dénoyautez les olives et jetez-les dans le riz (les olives déjà dénoyautées, c'est bien plus facile mais beaucoup moins bon !). Surtout, ne salez pas puisque tous les ingrédients ajoutés le sont déjà.

Quant le riz est cuit et contient encore un peu de liquide, éteignez le feu, couvert et laissez reposer quelques minutes. Servez et régalez-vous de ce risotto rougi pas gras du tout.