Au début de La Cuisine de Quat'sous, les tags étaient légion, on en recevait toutes les semaines. Au fil du temps, les blogueuses(eurs) se sont lassées et ils avaient quasiment disparu. Là, le printemps les fait refleurir et j'ai ainsi reçu ce nouveau tag deux fois, par Riri-Cuisine et Ces Instants Précieux.  Merci à vous deux !

84920023_p

Les règles à suivre sont :

1 – Remercier la blogueuse qui m’a nominée en ajoutant le lien sur mon blog.

2 – Ecrire 7 choses sur moi.

3 – Nominer 15 blogueurs de mon choix en les prévenant par un commentaire.

4 – Editer le logo et les règles dans l’article.

Bloguer sous pseudo, c'est se sentir un peu schizophrène. Suis-je moi ? Suis-je Ciorane ? J'avoue m'y perdre un peu et j'ai l'impression que, parfois, mon pseudo mène sa propre vie. Comme ce tag s'adresse à la blogueuse qui est en moi, c'est donc Ciorane qui y répond.

Les 7 choses sur Ciorane :

  1) Ciorane doit son nom aux Syllogismes de l'Amertume.

  2) De l'amertume, Ciorane en ressent en voyant le peu de succès du KKVKVK # 49. Pitié, je vous en supplie, envoyez-moi des recettes de cakes sucrés ou mon pseudo deviendra Caliméro.

  3) Ciorane a la comprenette laborieuse. Elle vient donc seulement ce matin d'ajouter la possibilité de s'abonner au blog (voir colonne de droite, en haut). Mais elle n'a toujours pas saisi si, sur Canalblog, cette affaire l'obligeait à rédiger une newsletter en plus des billets...

  4) Ciorane pense tout le temps à la cuisine, même quand elle lit des romans, et elle y trouve donc régulièrement des idées de recettes comme ces profiteroles aux marshmallows que vous découvrirez ce week-end.

  5) Ciorane souffre de procrastination. Par exemple, elle a encore des dizaines d'anciens livres de cuisine et autres vieux grimoires à vous montrer. Et puis des photos de rues de Lille, de cloîtres lorrains, de maisons bruxelloises, un match de foot vu en octobre 2012, etc, etc.

  6) En dehors de la cuisine, Ciorane manque d'imagination. Par exemple, jamais elle n'aurait pensé, en commençant ce blog, qu'il dépasserait les 5 ans et qu'elle y écrirait plus de 1600 billets.

  7) Fin des années 60, début des années 70, Ciorane n'existait pas encore mais elle avait déjà un blog de cuisine. Enfin, l'ancêtre du blog :

 blog-ciorane

 On reconnaît, sur ce cahier, le logo des Nouvelles-Galeries qui se trouvaient rue Nationale à Lille. En décor, l'étiquette du premier moule où j'ai cuit un gâteau et celle d'un pot de "colle blanche parfumée".

Au début, j'y ai retranscrit les recettes d'un livre de cuisine pour enfant :

recette_ciorane

Aujourd'hui, mon écriture est encore plus affreuse et illisible, heureusement qu'on a inventé le clavier ! Aussi bien, même à l'époque, écrire à la main me fatiguait et je suis vite passée aux découpages de recettes. Jusqu'à la fin de mon adolescence, j'ai écumé les greniers pendant mes vacances en Anjou ou dans le Hainaut belge, à la recherche des Modes de Paris, Bonne Soirée et autres Veillées des Chaumières (Grands dieux, ce magazine existe encore au 21ème siècle !!!!!) :

         v page1 v page2page3 v

Voilà , les confidences de Ciorane sont terminées et je passe le relais à 15 autres blogs. Mais surtout, ne vous sentez pas obligé d'y répondre. Les tags, c'est comme on veut, comme on peut !

Cuisiner pour survivre
La ronde des délices
Les carnets de ... Sicacoco
Le chaudron de Taka
Cric-Croc
Ma Petite Fabrique
Le Bleu du Citron
La Kiwi-Zine
Tambouille tout
Expression Créative
Et si on mangeait...
La Petite Marotte
Un petit coin de paradis...
Babeth's cuisine
Un nuage de lait