Ok, depuis Duchamp, on sait qu'il suffit d'apposer une signature et une étiquette à un objet quelconque pour en faire une oeuvre d'art. Mais bon, son histoire d'urinoir date de 1917, tout de même, et les mobiles de Calder remontent à l'avant-guerre.

OK, toutes les oeuvres de cette expo sont accompagnées d'un baratin marketing qui les met de plein-pied dans le 21ème siècle, un véritable chef d'oeuvre commercial ! A croire que les artistes contemporains ne font plus les Beaux-Arts mais SupdeCo...

OK, je ne suis pas critique d'art mais si les collectivités locales offrent des expos gratuites à des ignares de mon genre, c'est bien pour ouvrir à l'art contemporain nos esprits béotiens, non ? Faisant partie du public visé, j'estime avoir toute légitimité à raconter mon ressenti. Et franchement, à mes yeux, ce n'est pas une exposition de Natures Artificielles mais d'Oeuvres Artificielles et puis c'est tout. Ceci étant, j'aimerais bien découvrir d'autres avis si vous êtes passés par la Gare Saint Sauveur de Lille.

Premier exemple, sur l'esplanade :

My Home Is A Casttle II
Alain Declercq

IMG_2994

Dans la vraie vie, un camion-citerne équipé de sièges passagers d'autocar, c'est du bricolage. Si vous l'affublez d'un titre et d'un texte faisant le parallèle avec les conditions de voyages des immigrés clandestins, tadam, le camion devient une oeuvre d'art ! Le poids des mots...

A l'intérieur de l'ancienne gare de marchandises, le même principe est développé de diverses manières:

Human use of human beings
Robin Meier & Ali Momeni

IMG_3015

Sur une grande plaque, se baladent des espèces de cloportes à roulettes. Si encore ils faisaient les autos tamponneuses, ce serait amusant mais, même pas, ils se contentent de tourner sur eux-mêmes et d'avancer de temps en temps. Parfois, un spot s'allume, éclaire la scène et un haut-parleur transmet des incantations. Bof.

Par contre, le texte explicatif est un véritable bijou ! Pour vendre leurs robots, ces gens ont ressorti "l'Agnicayana, le plus ancien rituel encore pratiqué aujourd'hui". Il fallait y penser ! Ainsi, cette oeuvre "confronte le matérialisme mécanique à la magie des rites ancestraux de l'histoire humaine." Perso, je ne vois pas le rapport avec les robots-cloportes mais j'admire un tel marketing imaginatif.

En fait, ce qui m'a gênée dans cette expo, c'est qu'elle m'a rappelé un travail que devait faire mon fils pour le cours d'art plastique, en 5ème, dans les années 90. Le but était d'utiliser des matériaux de récupération et je lui avait donné une vieille corbeille à papier démantibulée, en plastique ajouré. Il avait ramassé un tas de bricoles à jeter (piles déchargées, ampoule grillée, carte à jouer orpheline, emballage de bonbon, etc) et les avait accrochées sur les parois de la poubelle. Le tout, accompagné d'un baratin sur la société de consommation, ses excès, ses déchets, lui avait valu la note de 19/20. Cet art naque l'avait fait bien rire à l'époque mais, aujourd'hui, j'ai le sentiment d'avoir vu des choses analogues dans ces Natures Artificielles.

Les oeuvres présentées dans cette expo suivent aussi d'autres chemins. Vous connaissiez l'âne artiste-peintre ? Voici l'ordinateur qui crée des sculptures grâce à un logiciel s'appuyant sur des morceaux de musique comme un opéra de Monteverdi, question sans doute d'avoir une caution artistique... Euh, une pièce de voiture dessinée par un ordinateur, ça compte pour une oeuvre d'art ? Ok, on me dira que je suis mauvaise langue, que l'intention crée l'art mais, désolée, je n'arrive pas à adhérer dans ces cas-ci.

Architectones informatiques
Nicolas Reeves

IMG_3027

Ensuite, vous avez des objets qui, habituellement, se trouvent plutôt dans des musées scientifiques. Ainsi, les bobines Tesla et leurs éclairs électriques deviennent oeuvres d'art par la magie d'un nom et d'un texte vendeur.

Impacts
Alexandre Burton

IMG_3012

En plus, on a droit là à une interaction avec les visiteurs, très contemporain comme détail ! Bon, il s'agit simplement là d'un détecteur de mouvement qui met en branle le système. Enfin, sans compter l'interaction avec les téléphones portables et les pacemakers. Dangereuse, l'expo...

Dans le même ordre d'idée, les oscilloscopes ont quitté la salle de cours de physique du lycée pour devenir aussi oeuvre d'art qui "converge dans une approche de l'infini par la complexité", dixit la pub :

Different ways of infinity : chaos
Felix Luque Sanchez

IMG_3030

Plus amusant mais surtout plus parlant, quatre robots emplâtré ou déformés, les "Dolly ratées", en français dans le texte :

Botched Dollies
France Cadet

                    vIMG_3039 vIMG_3040 v IMG_3042v

 Certes, je fais ma difficile mais quelques oeuvres m'ont vraiment plu. Comme cette nappe de brouillard qui se répand sur un tissu noir, à la fois poétique, magique et hypnotique :

 MAP
Bertrand Lamarche

IMG_3035

Et puis, cette fascinante sculpture flottante qui aurait mérité un éclairage plus flatteur :

Epiphyte Veil
Philip Beesley

IMG_3014

IMG_3023

Les deux dernières oeuvres de l'exposition Natures Artificielles sont planquées à l'autre bout du bâtiment, sans aucune indication. On y accède après Hotel Europa et ses deux chambres (que vous pouvez louer de 30 min à 1h pour un évènement perso). C'est coloré, c'est lumineux, c'est gai après tout ce sombre :

Hotel Europa - Tuyauterie Tropicale

                               bIMG_3005b         bIMG_3006

Il reste donc deux petites salles, l'une avec The Sandy effect de Malachi Farrell, l'oeuvre d'un New-Yorkais qui montre bien ce qu'il a pu ressentir après le passage de la tornade, et puis une salle de projection qui présente It's just an illusion, une sélection d'oeuvres par Charlotte Leouzon, des clips et autres courts métrages. Poétiques ou drôles, tous intéressants, le clou de l'expo à mes yeux.

Mon préféré, je l'avais déjà découvert sur le net, il y a 10 ans au moins, il me semblait. En fait, cette vidéo date de 2009, ma mémoire est naze... En tous cas, voilà comment un artiste, un vrai, arrive avec une idée tout simple, sans paroles et 3min16, à dénoncer l'état du monde agricole. Efficace et non dénué d'humour, j'adore le "Paramètre naturel introuvable" !

Copy and Clone
Louis Rigaud

La deuxième est un petit bijou qui nous fait passer en 1min30 par des émotions extrêmes, la crainte, la tristesse, le rire, génial ! Les trois musiques sont parfaitement raccords avec les scènes, les effets spéciaux tout aussi réussis. Et je rassure les âmes sensibles, l'histoire finit bien.

Nolan's Cheddar
John Nolan

Dans la troisième vidéo, beaucoup plus longue, c'est le narrateur qui m'a totalement séduite avec son air de chercheur foldingue et ses expériences abracadabrantesques. Le tout avec un humour décalé des plus rafraîchissants, une réussite ! Et je sais maintenant que si je n'ai pas apprécié toutes les oeuvres de cette exposition, c'est que j'ai toujours évité les manèges à sensations et que l'état de mon intelligence s'en ressent aujourd'hui... (si, comme moi, vous ne pratiquez pas l'anglais, le sous-titrage est disponible sur la vidéo en cliquant sur l'icône idoine)

The Centrifuge Brain Project
Till Nowak

En conclusion, si vous êtes sur Lille, faites donc un tour dans cette expo gratuite pour vous en faire une idée perso mais un grand détour n'en vaut peut-être pas la peine.