Anyuka, de C'est quoi ce Bazar ?, est une grande amoureuse des arbres. Limite si elle ne leur fait pas des bisous (mais pas en public pour ne pas les gêner !). L'envie l'a donc prise de planter une immense forêt virtuelle.

Pour participer, c'est tout simple, il suffit de lui envoyer la photo et l'histoire de notre arbre préféré. Pas besoin d'avoir un blog, on peut le faire via facebook ou son mail (indiqué dans les coms de son billet). Vous êtes partant, j'espère, pour qu'on puisse bientôt admirer des centaines et des centaines d'arbres !

Pour ma part, j'ai choisi un arbre d'min ch'Nord, photographié en 2009 dans les Weppes, à une vingtaine de kilomètres de Lille :

Le Tilleul de Joncquoy

tilleul-joncquoy

C'est mon arbre préféré tout d'abord parce qu'il est énorme : son tronc fait 8 m de circonférence. Et surtout, il est vieux, très vieux : planté en 1490, il a 523 ans !!!

Qu'un arbre si banal puisse atteindre cet âge canonique m'épate totalement. Surtout qu'il en a connu des péripéties, le pauvre ! Le château de Joncquoy dont il garde le nom (et dont les jardins et les plans d'eau furent dessinés par Le Nôtre tout de même !) n'a pas résisté à la Révolution Française. Ensuite, ce tilleul est situé sur le territoire du village d'Aubers qui, comme beaucoup de villages sur le front, fut entièrement détruit entre 1914 et 1918. Sans compter qu'en 1721, ce tilleul a dû prendre la foudre ou une tornade. Toujours est-il qu'il fut écartelé de haut en bas en plusieurs parties qui forment, depuis, autant de tiges séparées les unes des autres :

tilleul-de-joncquoy

A la même époque, le fermier du lieu a planté un peuplier devenu compagnon du tilleul. Malheureusement ce jeunot fut abattu par une tempête en 1970. Et le tilleul de Joncquoy reste seul mais toujours aussi vigoureux.

Résister ainsi pendant plus de 500 ans aux colères de Dame Nature tout comme aux folies humaines force le respect et je suis subjuguée par la force et la vitalité de cet être vivant. Puisse-t-il encore vivre aussi longtemps, ce sublime et incroyable tilleul de Joncquoy !

~~~~~~~~

La Cuisine de Quat'Sous est un blog culinaire. Pourtant, je vous y ai déjà présenté bien des arbres rencontrés et aimés au cours de mes balades. Entre autres, le frêne acrobate du Square du Réduit, le marronnier du Parc des Dondaines, à Lille tous les deux. Puis, ceux qui poussent au milieu, tout au milieu des tombes du fascinant cimetière du Dieweg, à Bruxelles :

cimetiere

Des arbres qui servent de support à l'inspiration des artistes comme les arbres Fantastic du Parc Jean-Lebas à Lille fin 2012 :

arbre-fantastic

Et ceux qui, même abattus, restent encore vivants comme le tronc sculpté de Christophe Cardon au Bois de Boulogne, devant le zoo de Lille :

tronc-sculpte

Je suis née à Lille et ai toujours vécu en ville. Mon plus ancien souvenir d'arbres, ce sont les marronniers de l'école primaire avec leurs racines qui gondolaient le macadam de la cour de récréation. Sans doute pourquoi je garde un souvenir ému de cette chanson, sur un de mes premiers 33 tours :

Comme un arbre dans la ville

C'était en 1973. Le tilleul de Joncquoy et ces paroles n'ont pas pris une ride depuis. Contrairement à Maxime Le Forestier (et à moi aussi...).