Aïe, aïe, aïe, avec les jours qui raccourcissent inexorablement, mes photos de bento à 8h du mat' sont de plus en sombres. Mais est-ce pire qu'un flash qui dénature les couleurs ? Pas de smartphone, pas envie de trimbaler l'APN, il ne me reste plus qu'à attendre le printemps pour vous présenter des photos potables, enfin, mangeables. Désolée.

bento-romanesco

Au premier plan, vous distinguez vaguement des fleurettes de chou romanesco imaginé tout exprès par Dieu le Père pour garnir joliment les bento. Qu'Il en soit remercié.  (le chou romanesco est fade et je ne vois vraiment pas d'autre intérêt à son existence, le brocoli est bien meilleur !). J'y ai ajouté des amandes effilées grillées pour la touche de croquant.

A gauche du romanesco, des rillettes de sardines dans une coupelle : 2 sardines à l'huile écrasées avec juste ce qu'il faut de fromage frais pour une tartinade onctueuse. Les parfums sont apportés par de l'estragon, un jus de citron vert et une pointe de gingembre frais.

En guise de dessert, des morceaux d'orange avec un riz au lait décoré de pavot.

Je rappelle comment cuire un riz au lait onctueux en 15 mn chrono (et qui ne risque pas de brûler !) :

  1. Faire tremper 200 g de riz rond dans un bol d'eau au moins 1h (perso, je l'ai mis le matin avant de partir)
  2. Rincez puis égouttez le riz (ce que j'ai fait en fin d'après-midi)
  3. Jetez dans 1 l de lait bouillant
  4. Laissez bouilloter 15 mn à feu doux, sans couvrir, en remuant de temps à autre
  5. Éteindre le feu, laissez refroidir dans la casserole à température ambiante

Pas franchement bec sucré, je ne sucre pas ce riz et préfère parfumer le lait avec des épices : cardamone, carvi, muscade, réglisse, etc.