Certes, vous ne connaissez sans doute pas Roubaix, deuxième ville du département du Nord, mais je tenais à partager la découverte d'un site qui explore l'histoire récente de l'urbanisme de ses différents quartiers au travers d'ateliers mémoire. Parce que, même si vous ne mettrez jamais les pieds à Roubaix, toutes les photos ainsi collectées sont aussi représentatives de l'évolution de nombre de villes en France depuis les années 50 :

chevaux

 De ce site, j'ai choisi de vous montrer l'évolution du premier magasin Auchan. Pourquoi cette enseigne ? Parce que c'est dans le premier hypermarché Auchan à Roncq que mes parents faisaient les courses, enfin dès qu'ils ont pu acheter une voiture. Et puis aussi, le groupe Auchan et moi partageons la même année de naissance, 1961. Voilà qui crée des liens, non ?

Le premier supermarché Auchan s'est donc installé en 1961 dans une ancienne usine textile à Roubaix dans le quartier ... tadam ... des Hauts-Champs. A quoi tient un nom ! Peut-être que le premier Carrefour s'est bâti au carrefour de deux routes, que le premier Continent était sur un continent et que Mammouth se trouvait près d'un site riche en fossiles...

A son ouverture, ce" super-marché" avec tiret n'avait même pas de nom sur sa devanture :

Le Auchan des Hauts-Champs en 1961

auchan-1961
Photo Nord Matin

Au milieu d'automobiles plus modernes, admirez sur le parking cette Traction Avant dont Citroën a arrêté la production en 1957.

Trois ans après ses débuts, le magasin est bien sûr baptisé et vend déjà de l'essence à prix cassé :

1964

auchan-1964
Photo Nord Eclair

Ces photos qui parcourent le temps sont aussi un témoignage de l'évolution des voitures, de pair avec les changements architecturaux :

 1966

auchan-1966
Photo IGN

Les années 70 sont absentes de cette histoire en photos et on passe directement de 1966 à 1980 :

1980

auchan-1980
Photo Nord Eclair

1981

auchan-1981
Photo Nord Eclair

Le groupe Auchan s'étant, depuis, concentré sur les hypermarchés, ce magasin des origines a fermé en 1985, l'année de naissance de mon fils aîné. En fait, je n'ai jamais mis les pieds dans le Auchan des Hauts-Champs mais j'ai éprouvé une certaine émotion à découvrir cette évolution au cours des années, en parallèle avec ma propre vie.

Grâce aux joies d'internet, c'est à partir d'une recette de cuisine que je suis tombée par hasard sur ce site qui traite d'urbanisme. Étonnant, non ?

L'histoire commence il y a quelques mois sur une brocante de la banlieue de Lille. Sur un stand, au milieu d'un fatras de vieux bouquins, je déniche ce cahier en piteux état :

003

... empli de recettes de cuisine découpées dans des magazines :

008

Un véritable trésor pour moi qui adore les vieilleries décaties ! Un trésor inestimable même si je n'y aurais pas mis plus de 2 €, radine que je suis. Enfin, la vendeuse étant d'accord avec cette estimation, ce cahier a rejoint dans ma collection de manuscrits culinaires Le cours de cuisine d'Adrienne Levasseur et le classeur de recettes de Mamie Soupe.

Parmi ces découpages de magazines, se trouvait une feuille de papier dactylographiée sur une machine à écrire à ruban, vous savez, avant le temps des ordinateurs et de leurs imprimantes :

040

Cette recette de Joue de boeuf jardinière était distribuée par la Triperie André, 13 rue Pierre Motte à Roubaix. Curieuse comme une maguette (= une chèvre si vous ne pratiquez pas le ch'ti), je m'en fus me balader avec ces infos chez mister Google.

A cette adresse du centre-ville, plus de triperie au 21ème siècle mais une agence de mutuelle-santé. Partant de la rue Pierre Motte, j'ai cheminé ensuite sur le net par toutes les rues Motte de Roubaix (qui ne manquent pas car la famille Motte est une des grandes familles du Nord) et me suis ainsi retrouvée rue Alfred Motte, dans le quartier des Hauts-Champs où débuta le groupe Auchan créé par une autre de ces grandes familles du Nord, les Mulliez. Mais là est une autre histoire...