Si vous êtes un Écossais pratiquant la langue française, je vous conseille de ne pas lire ce billet qui risquerait de vous choquer, le haggis y étant préparé de manière peu orthodoxe (ni même anglicane...). D'un autre côté, si vous n'êtes pas Écossais, vous n'avez peut-être guère envie de manger du haggis.

Bref, cette recette est à réserver aux véritables aventuriers culinaires. Croyez m'en, ils seront ravis car  le curry vert apporte un parfum particulièrement subtil qui souligne la rusticité du haggis. Ah, les mariages mixtes resteront toujours les meilleurs !

haggis-curry-vert

Ce plat comporte les éléments classique d'une assiette de haggis : du haggis en conserve, les pommes de terre et les navets, les neeps & tatties écossais. Pour le versant asiatique du plat, penons un bon curry vert, du gingembre, de l'ail et de la coriandre (enfin dans l'idéal car, ici, je n'avais que du persil plat).
Faites revenir dans un peu d'huile l'ail et le gingembre hachés. Ajoutez une bonne dose de curry vert et laissez ses parfums s'exhaler. Ajoutez alors le contenu d'une boîte de haggis, des pommes de terre et des navets en dés, selon le nombre de convives à nourrir. Mouillez à hauteur de bouillon ou d'eau (j'ai évité le lait de coco pour ne pas tuer la saveur du haggis). Laissez mijoter à couvert le temps que les légumes soient tendres. Incorporez les feuilles de coriandre, ou de persil plat, hachées avant de servir brûlant.

Pas besoin de lier la sauce et c'est là tout l'avantage du haggis. Avec l'avoine qu'il contient plus l'amidon des pommes de terre, ce curry vert version écossaise est onctueux à souhait.

curry-vert-haggis

Pour d'autres recettes à base de haggis : Poulet Balmoral et Soupe de haggis.