Ce matin, la météo racontait qu'il pleuvait sur Lille. Il ne faut pas croire tout ce qui se dit à la TV. Alors, j'ai pris mon appareil photo et je suis allée me balader dans le quartier de Moulins, à Lille (photos garanties sans retouches, je ne sais pas faire !).

Rue de Valenciennes

014

J'ai toujours aimé cet alignement de maisons aux façades tarabiscotées, où la brique vernissée enjolive le classique rouge brique. Au fil du temps, des ravalements faits, ou non, chaque maison acquiert sa personnalité propre :

018

Certains préfèrent les briques rejointoyées de neuf, les ardoises nickel. Perso, je trouve un petit air plus émouvant aux maisons restées dans leur jus :

019

Tiens, ces maisons me rappellent un autre alignement photographié non loin de là, plus opulent, boulevard de Strasbourg. Mais la simplicité a du bon, tout de même :

020

Seul bémol, il fallait bien qu'un propriétaire finisse par peindre sa façade de blanc, un blanc devenu bien sale :

023

A l'angle droit de la rue de Valenciennes, un autre ensemble un peu plus cossu :

Rue de Coulmiers

026

Ah, ces bow-windows que j'aime tant ! Une fois n'est pas coutume, j'apprécie aussi ces petits carreaux de mosaïque gris qui donne un air de bord de mer à cette demeure (aidés en cela par le bleu du ciel...) :

027

Elles sont originales, ces balustrades de balcon avec ces X de bois incomplets :

028

Vue de l'autre côté, avec un bow-window au vitrage plus banal :

030

Sur le trottoir d'en face, les façades sont plus simples mais les portes plus larges :

031

 Ma promenade dominicale m'a amenée devant cet imposant immeuble :

Rue de Douai

035

D'autant plus imposant que les habitations qui le précèdent sont vraiment minuscules !

036

Après ce gros immeuble, vous avez la petite rue Dupetit-Thouars. L'occasion de vous raconter un truc amusant découvert par hasard en cherchant sur Google Map le nom d'une rue du quartier (j'avoue, un rien me fait rire...).

On s'imagine que Google Street View sert à se promener virtuellement dans l'espace. Certes mais pas seulement, on voyage aussi dans le temps ! La preuve en images :

Quand vous baladez le petit bonhomme Google dans cette rue Dupetit-Thouars à Lille, de la rue de Fontenoy vers la rue de Douai, vous finissez nez à nez avec un camion de pompiers :

Dupetit-Thouars-avant

Au moment où la voiture fouineuse de Google est passée par là, elle s'est donc retrouvée coincée et a dû terminer son travail d'espionnage un autre jour. Un autre jour fort lointain puisque, si vous avancez d'un clic dans la rue, houp, tout a changé, d'un coup de souris magique :

Dupetit-Thouars-apres

Le feu a été circonscrit, les pompiers sont rentrés à la caserne et les deux petites maisons à gauche ont eu le temps de se refaire une beauté !

Si mes photos vous tentent plus que la caméra de Google pour visiter le quartier, voyez donc mon autre balade à Lille-Moulins, il y a deux ans. Eh, moi aussi, je peux vous faire voyager dans le temps en images.