C'est le printemps ! L'occasion de manger du Maroilles (euh, tous les prétextes sont bons, la preuve : c'est la 75ème recette avec du Maroilles sur ce blog...). Aujourd'hui, je fais dans le classique : la tarte.

Jadis, je vous ai présenté la traditionnelle flamiche au Maroilles sur pâte briochée (les puristes n'y mettent que du fromage en garniture, je préfère la version plus gourmande avec de la crème en sus). Plus facile à préparer, voici la tarte sur pâte brisée. Avec de la bière pour accentuer la touche ch'ti et tout plein de persil ... parce que c'est le printemps ! (et aussi pour personnaliser ma tarte).

tarte-maroilles-biere-persil

Dans cette recette, les gens écrasent habituellement le fromage avec la crème. Sacrilège ! Les morceaux de Maroilles fondant au milieu de la tarte, c'est autrement meilleur. Et puis zut, la tarte au Maroilles, ce n'est pas de la quiche lorraine avec du râpé, non mais dis donc.

tarte-maroilles-et-bierel

Pour une tarte de 24 cm de diamètre :

Faites une pâte brisée avec 180 g de farine et 90 g de beurre. Laissez reposer au moins 2 h.

250 à 300 g de Maroilles - 10 cl de crème épaisse - 20 cl de bière ambrée - 4 oeufs - persil

Étalez la pâte brisée et faire précuire dans le moule à tarte 10 à 15 mn à 180°C. Ainsi, votre pâte sera bien cuite et restera sèche.

Battez les oeufs avec la crème. Incorporez la bière puis le persil haché et une bonne dose de poivre (évitez de saler à cause du fromage).

Sur le fond de pâte brisée précuite, déposez le Maroilles coupé en demi-tranches. Recouvrez de la préparation à la bière et réenfournez pour 30 à 35 mn.

maroilles-biere-persil

Dégustez chaud pour jouir du Maroilles coulant voluptueusement.

maroilles-biere

Quant à manger cette tarte froide, je m'en vais le tester de suite dans mon bento du jour. Il faut que je me dépêche, je reprends le boulot à 13h30.

Edit du lendemain : cette tarte est bien meilleure mangée chaude ou tiède mais elle se laisse tout de même avalée en version froide.