Dans l'sac à dos
S'ront-ils mangés ?
Mais oui, mon gros bêta
S'ils n'l'étaient pas
Ciorane jeûnerait.

Oui, tous les matins, je cale mon bentô et mon sac à main dans un sac à dos pour faire mon trajet de 25 mn d'un bon pas. Certes, mes quelques réserves me permettraient sauter un repas sans défaillir mais jouer à la dînette, quel dommage de s'en priver !

Bentô du lundi :

bento1

C'est un bon exemple de l'état d'esprit bentô. Dimanche soir, j'avais mangé mes premiers artichauts, deux petits dont je n'ai consommé que les feuilles, gardant les fonds pour ce repas du lendemain. Le gâteau sucré parsemé d'amande est au fromage de chèvre. J'aurais pu utiliser celui-ci en entier dans ma recette mais j'en ai mis de côté 50 g en prévision de la farce de ces fonds d'artichaut. Et voilà comment on renouvelle ses bentô sans faire d'achats exprès.

  • Un lit de salade verte ciselée
  • 2 fonds d'artichauts garnis de chèvre frais + persil
  • fleurs de jambon + graines de pavot
  • En dessert : tangram de gâteau au fromage de chèvre
  • dés d'orange sanguine + déco en sucre

Bentô du mardi :

bento2

Comme souvent, un bentô préparé le matin même car les légumes cuits du jour sont meilleurs que les restes de la veille.

  • Haricots plats surgelés bien rangés pour en mettre plus + graines de sésame blanches et noires
  • Tranchettes de fromage + carvi en poudre
  • Rondelles extra fines de carotte crue à la mandoline (j'aime quand ça croque sous la dent !)
  • Encore et toujours de l'orange + sésame grillé
  • Compote + fruits rouges en gelée

Pour cette gelée de compote, j'ai fait chauffé le même volume d'eau que mon pot de compote + du sirop avec de l'agar-agar. Une minute de bouillon puis je mélange avec la compote avant de verser dans les moules avec quelques fruits rouges surgelés. En moins de 5mn, la gelée fige, je place au réfrigérateur et 10 ou 15 mn plus tard, je peux déjà démouler.

gelee-compote-fruits-rouges

Bentô du jeudi :

bento3

Bentô du vendredi :

Bentô Mystère

bento4

Là où je travaille, la pause-midi dure 2 h et les gens qui ne mangent pas à l'extérieur ne prennent pas tous leur repas en même temps, à heure fixe. Vendredi, j'ai ainsi dégusté mon bentô toute seule, ce bentô que j'avais préparé aussi toute seule le matin dans ma cuisine.

Au moment de charger la photo sur le blog, je me suis arrêtée. Pourquoi irais-je montrer à des inconnus ce bentô que moi seule ai vu ? C'est de l'exhibition mal placée, je me suis dit.

Évidemment, ce scrupule de la part d'une blogueuse culinaire peut paraître étrange. Oui, depuis des années, même quand mon repas est solitaire, je photographie mon assiette sans souci. Mais pour moi, c'est différent car, d'habitude, je cuisine dans l'optique du blog tandis que mes bentô seraient tout semblables sans La Cuisine de Quat'Sous. Je les prépare pour me faire plaisir à midi, visuellement et gustativement. Et ce vendredi, ce fut et ce restera un plaisir solitaire.

Après ces élucubrations nébuleuses, je vous rassure, le bentô de ce lundi midi sera bien mis en ligne ce week-end. Enfin, si tant est que cet étalage vous intéresse...